•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bières de Mike Ward à Shippagan : enquête de la Justice et de la Sécurité publique

L'humoriste Mike Ward au micro.

À Shippagan, Mike Ward a demandé à des membres de son équipe d'acheter 50 caisses de canettes de bière.

Photo : Association des professionnels de l'industrie de l'humour (APIH)

La Direction de l'Inspection et l'application de la loi du ministère de la Justice et de la Sécurité publique du Nouveau-Brunswick mène une enquête à la suite d'une distribution d'alcool sans permis dans un lieu public à Shippagan.

Lors d'un spectacle de l'humoriste Mike Ward à Shippagan, le samedi 3 septembre dernier, une importante quantité d'alcool a été distribuée au public.

Environ 800 personnes assistaient au spectacle.

L'entrée spectaculaire d'une camionnette chargée de 50 caisses de 24 canettes de bière dans le Centre Rhéal-Cormier continue de faire jaser.

Des maux de tête à Shippagan

Si cet événement en a amusé plusieurs, il laisse tout de même un goût amer à Shippagan.

Kassim Doumbia.

Le maire de Shippagan, Kassim Doumbia, estime que la Municipalité va apprendre des erreurs commises durant la présentation de ce spectacle.

Photo : Gracieuseté Kassim Doumbia

Quelques jours après le spectacle, le maire Kassim Doumbia a souligné qu'il ne voulait jeter le blâme à personne. Il y a eu peut-être un manque de communication de part et d'autre. Et nous, la Municipalité, on n'a pas saisi l'opportunité d'offrir le service.

Aucun service de bar n'avait été prévu.

Ce sont des membres de l'équipe de Mike Ward qui se sont rendus précipitamment au magasin d'Alcool NB à Shippagan pour acheter la bière et ensuite la distribuer gratuitement.

Alcool NB, à Shippagan.

Des membres de l'équipe de l'humoriste sont allés à toute vitesse chercher de la bière au magasin d'Alcool NB à Shippagan.

Photo : Radio-Canada / René Landry

Prise au dépourvu, la directrice générale de la Municipalité, qui était sur place, s'est chargée de voir à ce que des bouteilles d'eau soient distribuées gratuitement.

Le ministère de la Justice et de la Sécurité publique du Nouveau-Brunswick rappelle que de servir de l'alcool sans permis valide est une infraction à la Loi sur la réglementation des alcools.

Une porte-parole du Ministère, Judy Désalliers, précise que ni la Maison de la culture, la société culturelle qui a organisé le spectacle, ni la Ville de Shippagan, propriétaire de l'aréna, n'avait de permis valide pour servir de l'alcool.

Si y a pas d'bière icitte...

Mike Ward avait refusé de commencer le spectacle sans que le public ait à boire.

Ce geste a déplu à la société culturelle, mise dans l'embarras.

Ce n'était pas dans le contrat, a ensuite précisé la présidente de la société culturelle, Diane DesChênes.

Tout aussi embarrassée, la Municipalité a même proposé à l'humoriste de le rembourser, ce qu'il a refusé.

Le maire de Shippagan, Kassim Doumbia, dit qu'il ne savait pas qu'une enquête était en cours. Il préfère attendre avant de faire des commentaires à ce sujet.

La société culturelle ne nous a pas rappelés.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !