•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Arnaque : une vague de faux concours du magasin sportif Décathlon

Les participants à ces faux concours s'exposent à un vol de leurs données personnelles.

Il y a plusieurs photos de vélos et la page contient le logo de Décathlon.

Capture d'écran du faux concours

Photo : Facebook (capture d'écran)

Une série de « concours » affichés sur des pages Facebook associées au magasin sportif Décathlon offrent aux internautes la possibilité de remporter un vélo en inscrivant la couleur désirée dans les commentaires. Or, il s'agit d'une arnaque organisée par de fausses pages.

Nous sommes heureux d'annoncer que nous allons faire don de 670 VTT qui ne peuvent pas être vendus en raison de petites égratignures, car ils sont toujours en parfait état. Nous l'enverrons donc au hasard à quelqu'un qui écrira sa couleur préférée. Exemple "Rouge"[sic], peut-on lire dans une publication Facebook d'une page arborant les couleurs du magasin Décathlon.

Ce n'est qu'une des publications signalées aux Décrypteurs au cours des derniers jours.

Lorsque les personnes écrivent une couleur dans les commentaires, un message automatisé apparaît, leur demandant de partager la publication dans au moins neuf groupes Facebook pour pouvoir participer.

On les invite ensuite à s'inscrire en les dirigeant vers un autre site web comprenant le logo de Décathlon. C'est alors qu'on leur demande leurs informations personnelles, notamment leur nom, leur adresse, leur courriel et leur numéro de téléphone.

Décathlon n'a pas répondu au courriel des Décrypteurs envoyé jeudi matin. Toutefois, les pages Facebook qui organisent ces « concours » sont évidemment fausses. Elles ont toutes été créées dans les dernières semaines et ne comptent pour la plupart que quelques abonnés. Certaines sont gérées par des personnes habitant en Indonésie.

De plus, tout concours visant des Québécois dont le prix dépasse 100 $ doit publier les règles officielles, selon la Régie des alcools, des courses et des jeux (RACJ) du Québec. Cela n'a pas été fait sur ces pages Facebook.

Un phénomène récurrent et répandu

Le phénomène des faux concours sur Facebook n'est pas nouveau. En 2019, les Décrypteurs avaient identifié un réseau de 17 pages Facebook organisant de tels faux concours. Ceux-ci ressemblent en tous points à ceux arborant les couleurs de Décathlon identifiés cette semaine.

À l'époque, l'expert en sécurité web Jean-Philippe Décarie-Mathieu nous avait expliqué que des gens qui entrent leurs données personnelles en croyant participer à ces concours risquaient de s'exposer à un vol d'identité.

Pour une fraude de type phishing (hameçonnage), on vient de leur donner beaucoup d'informations. Plus un arnaqueur a de points de données sur une personne, plus il peut faire quelque chose contre elle, avait-il illustré.

Toujours en 2019, une Québécoise s'était confiée aux Décrypteurs avoir perdu plus de 800 $ après avoir participé à un faux concours pour remporter un iPhone, créé par une fausse page Instagram de la chanteuse Marie-Mai.

Decrypteurs. Marie-Pier Élie, Jeff Yates, Nicholas De Rosa et Alexis De Lancer.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !