•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une possible formation contre le racisme pour la conseillère municipale Terina Shaw

La conseillère municipale Terina Shaw lors d'une réunion du conseil municipal.

La conseillère municipale de Regina Terina Shaw ne sera pas sanctionnée.

Photo : Photo tirée du site YouTube de la ville de Regina

Radio-Canada

Le conseil municipal de Regina n’imposera pas de sanction à la conseillère du district 7, Terina Shaw, pour des propos jugés racistes. Elle pourrait cependant avoir à suivre une formation contre le racisme, selon la mairesse de Regina, Sandra Masters.

« Nous devons faire un suivi et envisager une formation sur la lutte contre le racisme. »

— Une citation de  Sandra Masters, mairesse de Regina

Sandra Masters affirme qu'elle serait aussi heureuse de participer à toute formation aux côtés de Terina Shaw.

La conseillère municipale du district 7 a évité des sanctions mercredi dans une autre affaire concernant des commentaires qu’elle aurait faits à l’encontre d’une de ses collègues.

Lors de cette rencontre municipale, Terina Shaw a dévoilé qu’elle souffrait de trouble déficitaire de l'attention et de lésion cérébrale.

Cette information semble avoir produit un effet sur ses collègues, qui ont décidé de ne pas suivre les recommandations de la Commissaire de l’intégrité, Angela Kruk, qui demandait que sanctions soient imposées à Terina Shaw.

En plus des commentaires jugés irrespectueux envers une de ses collègues, Terina Shaw était accusée d'avoir tenu des propos jugés racistes à l'encontre de la communauté autochtone.

En juin dernier, elle avait affirmé que les personnes issues des peuples autochtones ont choisi l'itinérance ou sont des prédateurs sexuels.

Une plainte avait alors été déposée par Florence Stratton et Susana Deranger, deux résidentes de Regina. Cette plainte a été approuvée par 45 autres personnes.

Ces dernières dénoncent la décision de la Commissaire à l’intégrité de ne pas sanctionner Terina Shaw pour ses propos jugés racistes, car Angela Kruk a jugé que la plainte déposée allait au-delà de sa juridiction

Florence Stratton et Susana Deranger demandent à Terina Shaw de présenter des excuses pour ses commentaires afin de commencer le processus vers la guérison.

Avec les informations d'Alexander Quon

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !