•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des médecins de l’Outaouais interpellent les candidats sur le sous-financement en santé

Le Dr Peter Bonneville et le Dr Peter Bonneville se laissent prendre en photo devant l'hôpital de Hull.

Le Conseil des médecins, dentistes et pharmaciens (CMDP) du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de l'Outaouais a fait une sortie dans une lettre ouverte, vendredi. Sur la photo, le Dr Peter Bonneville (à gauche), médecin à l'urgence de Gatineau et membre de l’exécutif du CMDP, et le Dr Tinouch Haghighat (à droite), cardiologue à l'Hôpital de Hull et président du CMDP.

Photo : Radio-Canada / Fiona Collienne

Radio-Canada

Le Conseil des médecins, dentistes et pharmaciens (CMDP) du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de l'Outaouais interpelle les candidats provinciaux de la région au sujet du « sous-financement chronique du domaine de la santé dans l’Outaouais qui perdure depuis des décennies ».

Dans une lettre ouverte d’abord publiée dans le quotidien Le Droit et dont Radio-Canada a obtenu copie vendredi, le CMDP demande aux candidats de l’Outaouais quelles sont les actions concrètes qu’ils entendent mettre en place afin d’assurer aux gens vivant en Outaouais un accès aux soins de santé de qualité auxquels ils ont droit.

Dans la missive, le regroupement de professionnels reconnaît que l’Outaouais vit une crise sans précédent qui limite sa capacité de donner des soins de qualité.

Le CMDP souligne notamment le caractère particulier de la région, compte tenu de sa proximité avec l’Ontario, où les salaires sont plus élevés, ce qui entraîne une migration des travailleurs.

Le nouvel hôpital, promis par notre gouvernement, ne verra pas le jour avant au moins 10 ans et ne réglera pas la pénurie de main-d’œuvre qui sévit en ce moment dans les installations du CISSS de l’Outaouais, indique le Conseil des médecins, dentistes et pharmaciens du CISSS de l'Outaouais.

Un cri d'alarme

C'est la première fois que le CMDP fait une sortie pareille pendant une élection.

La démarche vient d’un malaise grandissant que tous les médecins sentent. [...] On a une situation qui est très préoccupante. C’est la première fois de ma vie, ça fait 20 ans que je suis ici, que je trouve que c’est limite. C’est très limite au niveau de la sécurité des soins et c’est très limite pour les mois qui viennent, a commenté le Dr Tinouch Haghighat, cardiologue à l'Hôpital de Hull et président du CMDP, en entrevue avec Radio-Canada vendredi.

« Je pense qu’on a un problème de crise majeure structurelle qui va rester. [...] L’heure est grave pour les gens qui tombent malades. [...] Pour la première fois de ma vie, je commence à douter, pas dans la qualité, mais dans la quantité de soins qu’on peut offrir à notre population. »

— Une citation de  Le Dr Tinouch Haghighat, cardiologue à l'Hôpital de Hull et président du CMDP

Selon Dr Peter Bonneville, docteur à l'urgence de Gatineau et membre de l’exécutif du CMDP, le moral du personnel en Outaouais est à son plus bas et il impératif d’améliorer les conditions de travail des troupes.

Tous les jours, on entend les infirmières dire que leur charge de travail est trop lourde. Régulièrement, on entend des conversations où elles ou ils sont en train de regarder ailleurs pour d’autres emplois, de l’autre côté de la rivière en particulier, dit-il, en qualifiant la sortie de cri d’alarme.

Une sortie saluée par les candidats

Selon André Fortin, candidat du Parti libéral du Québec (PLQ) dans Pontiac, le regroupement a raison de sonner l’alarme. Selon le PLQ, la solution passe, entre autres, par la parité des salaires entre l’Ontario et le Québec pour les infirmières et professionnels de la santé.

Portrait d'André Fortin.

Le candidat du Parti libéral du Québec (PLQ) dans Pontiac, André Fortin (archives)

Photo : Radio-Canada

Pour nous c’est clair : l’enjeu, c’est le manque de main-d'œuvre dans nos services de santé publics en Outaouais. C’est pour cela qu’on a présenté un plan pour, notamment, payer les infirmières et les professionnels de la santé un salaire comparable à celui de l’Ontario. C’est une des raisons majeures pour lesquelles on perd notre personnel, a-t-il indiqué.

Le PLQ souhaite également implanter des ratios patients-professionnels plus sécuritaires.

Le cri d’alarme est aussi bienvenu du côté de la candidate du Parti québécois (PQ) dans Hull, Camille Pellerin-Forget, qui croit que les conditions de travail des professionnels de la santé devraient être améliorées.

Il faut écouter ce que les infirmières revendiquent. Ce n’est pas de l’argent, car avec les primes de soir et de fin de semaine, c’est quand même assez alléchant. Elles veulent de un : une loi ratio [ratio infirmière-patients]; de deux : la fin du temps supplémentaire obligatoire; et trois : il faut arrêter d’avoir recours aux agences privées pour que les infirmières reviennent dans le milieu de la santé, a-t-elle dit.

Portrait de Camille Pellerin-Forget.

Camille Pellerin-Forget, la candidate du Parti québécois (PQ) dans Hull (archives)

Photo : Radio-Canada

Mme Pellerin-Forget, physiothérapeute de formation, souhaiterait également donner plus de pouvoir aux professionnels de la santé afin qu’ils puissent accomplir des tâches pour libérer les médecins.

De son côté, le candidat de la Coalition avenir Québec (CAQ) dans la circonscription de Chapleau, Mathieu Lévesque, a également salué l'initiative du Conseil des médecins, dentistes et pharmaciens au CISSS de l’Outaouais indiquant qu’elle est 100 % légitime. Le parti s’est d’ailleurs engagé à rencontrer le CMDP.

En plus de rappeler la promesse d’un nouvel hôpital et les primes offertes aux infirmières pour l’embauche et la rétention de ces dernières, le candidat de la CAQ a cité le plan Dubé sur lequel son parti travaille et qui prévoit un guichet d’accès à la première ligne, un plan de réduction des temps d’attente pour une chirurgie et la formation de 660 nouveaux médecins, notamment.

Mathieu Lévesque en train de parler au micro.

Le candidat de la Coalition avenir Québec (CAQ) dans la circonscription de Chapleau, Mathieu Lévesque (archives)

Photo : Radio-Canada / Hugo Belanger

Tous ces éléments mis ensemble vont vraiment venir en appui aux médecins, a-t-il dit.

Le candidat de Québec solidaire (QS) dans Hull, Mathieu Perron-Dufour, croit pour sa part qu'il faut décloisonner les professions et donner plus d’autonomie aux professionnels, a-t-il indiqué dans une réponse écrite.

Son parti propose un rattrapage des conditions de travail dans le secteur public pour, notamment, freiner l’exode des professionnels. Un investissement qui se chiffrerait à 1,4 milliards $ à l’an 4 d’un premier mandat.

Un homme regarde la caméra

Mathieu Perron-Dufour, candidat de Québec solidaire dans Hull

Photo : Radio-Canada

Québec solidaire se dit également ouvert à des primes de disparités régionales et des enveloppes spécifiques pour répondre aux besoins particuliers de certaines régions.

Le Parti conservateur du Québec (PCQ) a répondu qu’il n’était pas disponible pour une entrevue, vendredi, en raison d’un conflit d'horaire. Il a qualifié la situation en matière de santé en Outaouais de préoccupante.

Le CISSS de l’Outaouais, dans une réponse écrite, a dit avoir pris acte de la lettre du CMDP et dit tout mettre en œuvre pour réaliser sa mission qui est de maintenir, d'améliorer et de restaurer la santé et le bien-être de la population.

Nous avons bien entendu les enjeux de main-d'œuvre et nous mettons tout en place pour effectuer un recrutement actif et continu. Tous les moyens sont déployés par toutes les équipes de soins pour continuer à offrir des soins et services de qualité et sécuritaires pour l'ensemble de la population de l'Outaouais, a écrit le service des relations médias du CISSS de l’Outaouais.

Avec les informations de Fiona Collienne et de Rémi Authier

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...