•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Ville de Laval victime d’une cyberattaque

Le maire de Laval, Stéphane Boyer, en conférence de presse.

Le maire de Laval, Stéphane Boyer, assure que les données des citoyens sont en sécurité.

Photo : Radio-Canada / Marie Isabelle Rochon

La Ville de Laval dit avoir été la cible d’une cyberattaque et assure que les données des citoyens ne sont pas compromises. Pour l'instant, les accès informatiques des employés ont été suspendus, mais le site Internet de la Ville demeure accessible.

Lors d'une conférence de presse convoquée dans l'urgence, le maire de Laval, Stéphane Boyer, a précisé que l'intrusion informatique a été détectée vers 16 h, mercredi, alors qu'un compte courriel appartenant à un employé de la Ville a été associé à des comportements inhabituels.

M. Boyer estime que le compte en question a été piraté par le ou les intrus, selon une méthode couramment employée pour commettre des attaques informatiques.

Au total, les assaillants numériques ont été en mesure de dérober environ 600 mégaoctets de données. Si la Ville dit pour l'instant ignorer le contenu des documents volés, elle assure que les informations des citoyens ne sont pas à risque, pas plus que les bases de données municipales.

On croit avoir prévenu le pire, a affirmé le maire, qui précise que la situation évolue rapidement, et devrait continuer d'évoluer au cours des prochains jours.

Une équipe de spécialistes de Microsoft travaille notamment en compagnie des services municipaux pour faire la lumière sur cette affaire et assurer la remise en marche des systèmes informatiques.

Pour l'instant, le site Internet de Laval reste accessible, mais il est impossible d'y effectuer des transactions financières.

Par voie de communiqué, la Municipalité précise que les activités du Service de police, du Service de sécurité incendie, du Service de l’eau et des Bibliothèques de Laval n’ont pas été interrompues, et ce, à aucun moment.

Nous faisons tout en notre pouvoir pour assurer l'intégrité de nos systèmes, a encore ajouté le maire.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !