•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un câble mal conçu coûte cher à des propriétaires de Toyota RAV4

Le câble haute tension qui alimente le moteur arrière des modèles hybrides et Prime à quatre roues motrices se corrode rapidement. Hors garantie, la facture pour le remplacer peut dépasser les 6000 $. Les propriétaires attendent impatiemment une solution durable de Toyota.

Un véhicule utilitaire sport blanc sur une plateforme élévatrice.

Depuis 2019, les RAV4 hybrides et Prime à quatre roues motrices sont munis d’un câble haute tension qui se corrode rapidement.

Photo : Radio-Canada

La corrosion est essentiellement causée par les conditions routières. À partir de 2019, la position du connecteur entre le câble et le moteur des roues arrière favorise l’accumulation de débris et d’humidité.

Un câble haute tension recouvert de saletés.

Un câble corrodé après moins de 60 000 km de conduite, une fois le couvercle protecteur retiré

Photo : Marjolaine Beaulac

C'est un circuit qui doit être complètement isolé du reste du véhicule pour son bon fonctionnement, explique Sacha Leroux, propriétaire du garage Arleco Génération III.

Portrait de Sacha Leroux, dans son garage.

Sacha Leroux, propriétaire du garage Arleco Génération III

Photo : Radio-Canada

« La façon dont le câble est branché, ça ne semble pas assez à l'abri des intempéries. L’eau s’infiltre et le calcium s’accumule, ce qui fait rouiller le branchement de façon vraiment prématurée. »

— Une citation de  Sacha Leroux, propriétaire, Arleco Génération III

À partir de la mi-2021, Toyota a redessiné la pièce afin de permettre l’écoulement de l’eau et des saletés. Cependant, après avoir inspecté plusieurs véhicules, Sacha Leroux estime que le nouveau design ne donne pas les résultats escomptés.

Un câble haute tension orangé.

La nouvelle version du câble haute tension n’est pas complètement recouverte par le couvercle protecteur afin de faciliter l’écoulement de l’eau.

Photo : Jean-Thomas Landry

Selon mon expérience, ce n'est pas encore assez, parce que ça emprisonne toujours les saletés et le calcium. Il y a quand même de la corrosion, confirme-t-il.

Des soupçons depuis deux ans

Dès le mois d’octobre 2020, la division américaine de Toyota soupçonnait des problèmes de corrosion avec le câble haute tension.

Au pays, c’est en mars dernier que Toyota Canada a envoyé une procédure à ses concessionnaires : détecter la corrosion, remplacer les câbles défectueux et, si hors garantie, facturer les clients.

Sous garantie? Dépêchez-vous

Lorsque le concessionnaire diagnostique un problème de corrosion, Toyota remplace le câble sans frais. Mais seulement si le véhicule a moins de trois ans ou 60 000 km. Un non-sens pour les autres conducteurs, selon l’Association pour la protection des automobilistes (APA).

Portrait de George Iny.

George Iny, directeur de l’Association pour la protection des automobilistes (APA)

Photo : Radio-Canada

« On parle d'une pièce qui est censée durer la vie normale du véhicule. Si Toyota ne l’a pas conçue pour résister à nos conditions routières, c'est le moment de prendre ses responsabilités. »

— Une citation de  George Iny, directeur, APA

Hors garantie, le coût de la pièce s’élève à 4500 $, plus la main-d'œuvre. Dans certains cas, la facture totale dépasse les 6000 $.

L’APA a reçu plusieurs plaintes. Le prix est grossièrement exagéré, c'est clair. Pour ce prix-là, on peut acheter un moteur entier chez certains manufacturiers, argumente George Iny.

S’ajoutent les problèmes d’approvisionnement de la pièce. Plusieurs témoignages font état de délais de plusieurs semaines, voire plusieurs mois, avant de recevoir un nouveau câble.

Des offres confidentielles

Jean-Thomas Landry est propriétaire d’un RAV4 hybride 2019. Il a fait le saut lorsque son concessionnaire a estimé le coût de remplacement de son câble à près de 6000 $. Insatisfait, il a contacté Toyota Canada pour se plaindre.

Portrait de Jean-Thomas Landry.

Jean-Thomas Landry a reçu son nouveau câble après plusieurs mois d’attente.

Photo : Jean-Thomas Landry

Le constructeur automobile lui a offert de payer les deux tiers de la facture, à condition de fermer le dossier pour de bon et de ne pas divulguer le contenu de l’entente. Jean-Thomas a refusé l’offre confidentielle et a plutôt choisi d’alerter le public en créant un groupe Facebook.

« En signant l’entente, je n'aurais pas pu les poursuivre. C'est un non-sens que Toyota laisse les gens comme ça. J’attends juste qu'il y ait un rappel puis qu'ils changent la pièce pour tout le monde. »

— Une citation de  Jean-Thomas Landry
Page web d’un groupe Facebook.

Le groupe Facebook créé par Jean-Thomas Landry compte plus de 3200 membres.

Photo : Facebook/Toyota CABLEGATE

Aujourd’hui, plus de 3200 personnes ont rejoint le groupe Facebook. Jean-Thomas peut compter sur l’aide d’un ancien propriétaire de RAV4 hybride pour administrer la page, Hugo-Sébastien Aubert.

« Les gens ne comprennent pas que Toyota ne soit pas capable de régler le problème. Le produit est encensé partout dans le monde. Maintenant, le "management" devrait être au même niveau. »

— Une citation de  Hugo-Sébastien Aubert

Jean-Thomas et Hugo-Sébastien ont cumulé les interventions médiatiques. Journaux, radio, émissions spécialisées; le problème de câble a même un nom, #CableGate.

L’ampleur de la mobilisation impressionne George Iny, de l’APA. Il nous confie que les propriétaires de ces véhicules sont des gens très allumés. Un bon nombre d’entre eux font vérifier la pièce avant la fin de leur garantie et ils tentent, dans la mesure du possible, de protéger leurs droits.

Depuis des mois, les membres du groupe Facebook espèrent une annonce importante du constructeur automobile, une solution applicable à tous. L’annonce se fait toujours attendre.

Prolonger la garantie, protéger la pièce

Pour bien des propriétaires de RAV4 hybrides et Prime, un simple prolongement de la garantie leur épargnerait beaucoup d’angoisse.

Les composants du système hybride sont déjà garantis huit ans ou 160 000 km, ce qui est beaucoup plus que la garantie de base de trois ans ou 60 000 km.

Contre toute logique, selon l’APA, le câble haute tension n’est pas inclus dans les composants du système hybride. George Iny estime que Toyota Canada devrait revoir ses petits caractères et inclure le câble dans cette garantie. Il demande aussi au constructeur de rembourser les clients qui ont déjà changé leur câble haute tension et qui n’étaient plus sous garantie.

De plus, l’APA recommande à Toyota Canada d’installer une gaine ou d’appliquer une graisse sur les câbles qui sont encore en bon état. Peu importe le moyen, l’objectif est de retarder la corrosion au maximum.

Remplacer, recommencer

Quelle voie compte prendre Toyota Canada pour venir à bout du #CableGate? Impossible de le savoir. L’entreprise a refusé notre demande d’entrevue, cette affaire étant actuellement devant les tribunaux [... ], nous écrit un porte-parole.

En attendant une solution permanente, les propriétaires de RAV4 hybrides et Prime doivent remplacer leurs câbles endommagés, au risque de devoir le faire à nouveau dans quelques années.

Test de la radio AM

Pour savoir si votre câble haute tension est corrodé, rien ne vaut une inspection professionnelle. Toutefois, un test rapide peut vous mettre la puce à l’oreille.

  1. Démarrez le véhicule
  2. Syntonisez une station AM
  3. Activez le moteur des roues arrière en avançant ou reculant lentement

Si vous entendez des interférences, il est probable que votre câble soit corrodé.

Test pour savoir si le câble est corrodé.

Une action collective contre Toyota

Une demande d’autorisation d’action collective a été déposée à Montréal en mai dernier contre Toyota Canada. Parmi les demandes : rembourser les frais de remplacement du câble, payer des dommages punitifs et prolonger la garantie, au même titre que les autres composants du système hybride.

Le reportage de Jean-Luc Bouchard est diffusé à l’émission La facture le mardi à 19 h 30 et le samedi à 12 h 30 à ICI Télé.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !