•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

3e lien : un projet « pour les gens de Québec », selon Maïté Blanchette-Vézina

Maquette de deux petits tunnels côte à côte sous l'eau, vis-à-vis de la ville de Québec.

Le troisième lien qui relierait Québec et Lévis est un projet phare de la Coalition avenir Québec (archives).

Photo : site du Réseau express de la capitale

Le chef de la Coalition avenir Québec, François Legault, présentait le troisième lien Québec–Lévis comme un projet « nécessaire » pour tout l’Est-du-Québec, mais sa candidate dans la circonscription de Rimouski en vue des élections du 3 octobre préfère éviter d’en discuter publiquement.

Interpellée sur la nécessité d’un tel projet pour les citoyens de la circonscription, Maïté Blanchette-Vézina a plutôt indiqué que le tunnel était principalement un projet pour les gens de Québec.

Ici, à Rimouski, ce dont les gens me parlent, c’est du prolongement de l’autoroute 20. [...] Moi, je vais parler de l’autoroute 20 parce que c’est de ça que les citoyens me parlent, a-t-elle indiqué lors d’une mêlée de presse.

Maïté Blanchette-Vézina devant des journalistes.

La candidate de la CAQ dans la circonscription de Rimouski, Maïté Blanchette-Vézina, préfère débattre de la pertinence du prolongement de l'autoroute 20 au Bas-Saint-Laurent (archives).

Photo : Radio-Canada / Jean-Luc Blanchet

La candidate de la CAQ laissera donc à d’autres la possibilité de débattre du troisième lien.

En mai 2021, François Legault avait suscité l’ire des élus régionaux dans l’est du Québec en soulignant l’importance que pouvait avoir ce projet pour les résidents du Bas-Saint-Laurent, de la Côte-Nord et de la Gaspésie.

Bannière promotionnelle de notre dossier sur les élections provinciales au Québec.

Alors maire de Baie-Comeau et maintenant candidat de la CAQ dans la circonscription de René-Lévesque, Yves Montigny avait indiqué ne pas comprendre en quoi un lien additionnel Québec-Lévis [pouvait] être bon pour les citoyens de sa ville.

M. Montigny avait souligné qu’une priorité pour le gouvernement devait plutôt être une traverse fonctionnelle entre Matane, Godbout et Baie-Comeau.

« Inquiétant », selon le Parti québécois

Avant d’être candidate pour la CAQ, Maïté Blanchette-Vézina a notamment été mairesse de la municipalité de Sainte-Luce, aux premières loges des effets du réchauffement climatique sur l’érosion côtière.

Son refus de commenter le projet de troisième lien Québec-Lévis est inquiétant, selon le candidat du Parti québécois dans la circonscription de Rimouski, Samuel Ouellet.

D’autant plus [...] quand la même candidate refuse de participer à un débat sur l’environnement à Rimouski, a souligné M. Ouellet dans une publication sur Twitter.

La candidate de Québec solidaire (QS), Carol-Ann Kack, a aussi réagi sur Twitter, rappelant que la position de la CAQ était d'« aller de l'avant » avec le troisième lien alors que QS s'y oppose.

Avec les informations de Michel-Félix Tremblay

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...