•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’ancienne usine de Cascades Lupel devient un centre de production agroalimentaire

La vue d'une pancarte du projet Lupel en face d'une usine.

Un projet agroalimentaire voit le jour à l'ancienne usine Cascades Lupel.

Photo : Radio-Canada / Martin Chabot

Radio-Canada

Alors que plusieurs se demandaient ce qu’il adviendrait de l’ancienne usine Cascades Lupel qui a été achetée il y a près de six mois par le Groupe Inspire, son avenir a été confirmé jeudi : elle deviendra un centre consacré au domaine agroalimentaire.

Renommé le District Lupel, cette bâtisse située sur la rue Notre-Dame dans le secteur Cap-de-la-Madeleine sera rénovée presque entièrement. Les travaux de revitalisation, qui nécessiteront plus de 20 millions de dollars en investissement au cours de la prochaine année, ont déjà commencé et vont bon train.

Ainsi, l’équipe prévoit de devenir un leader dans le domaine et être à la fine pointe de la technologie.

Devenir un incubateur

Cette ancienne usine de pâtes et papiers, avec ses 360 000 pieds carrés de superficie et son terrain industriel totalisant 1,3 million de pieds carrés, offrira des opportunités nombreuses pour qui voudrait s’y installer selon ses propriétaires.

L'intérieur d'une usine où il y a beaucoup de surfaces en béton. L'endroit est pratiquement vide.

Des travaux sont en cours à l'ancienne usine Cascade Lupel.

Photo : Radio-Canada / Martin Chabot

Les entreprises de production agroalimentaire bien établies, comme celles qui commencent seront les bienvenues. Qu’elles soient en phase de démarrage ou de croissance, selon Sébastien Gariépy, président de Groupe Inspire.

Des espaces collaboratifs, l’accès à des équipements en partage et des services d’incubation, pour voir naître de jeunes entrepreneurs et des jeunes pousses sont aussi prévus dans les plans. Des formations viendront compléter le tout.

Viser l’autonomie alimentaire

L’équipe voit grand. District Lupel souhaite aussi, prochainement, offrir des ateliers ouverts au public, créer des jardins communautaires et mettre en lumière le travail des producteurs d’ici et leurs produits locaux.

Les entreprises qui se sont manifestées seront présentées prochainement et s’y installeront avant la fin de l’année 2022.

Avec les information d'Anne-Merline Eugène

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !