•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des mineurs coincés pendant des heures à cause d’un feu dans le nord du Manitoba

Une personne surveille des écrans dans une mine.

La compagnie responsable de la mine, Hudbay Minerals, confirme que le feu, qui a pris naissance dans un pneu, a été maîtrisé.

Photo : Gracieuseté : Hudbay Minerals

Près de 180 employés d'une mine sont restés piégés sous terre pendant des heures, mercredi, à cause d'un feu. L'incident est survenu à la mine Lalor, près de Snow Lake, dans le nord du Manitoba.

La compagnie responsable de la mine, Hudbay Minerals, confirme que le feu, qui a pris naissance dans un pneu, a été maîtrisé.

Le feu a été éteint, et nous pouvons confirmer que les 177 employés ont été évacués de façon sécuritaire, a dit l'entreprise jeudi matin par courriel.

Mercredi soir, le maire de Snow Lake, Peter Roberts, a affirmé à CBC/Radio-Canada que les employés étaient restés coincés pendant des heures dans un abri de secours sous terre.

De son côté, David Fenster dit avoir reçu un message d'un ami qui est un employé de la mine. Ce dernier affirme que ses collègues et lui se sont réfugiés dans l'abri à partir de midi mercredi. Selon M. Fenster, ils y étaient toujours peu avant 21 h.

Pendant la nuit, le feu a repris, forçant la mine à évacuer tous ses employés une deuxième fois.

Les équipes de secours ont été déployées et ont éteint le feu [...] Une surveillance sera assurée pendant le quart de jour du 15 septembre, et les activités devraient reprendre d'ici 24 heures, déclare Hudbay Minerals.

L'entreprise souligne que les équipes de secours ont travaillé de façon rapide et efficace et que les employés ont fait preuve de patience et qu'ils ont suivi le protocole d'évacuation d'urgence.

Avec les informations de Bryce Hoye

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !