•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La compétition de développement Code in the Dark, de retour après trois ans d’absence

Une personne concentrée regarde son ordinateur portable et un plus gros écran sur son bureau dans un décor sombre avec des lumières vertes.

L'événement Code in the Dark revient à Montréal après une pause de trois ans.

Photo : Osedea

Radio-Canada

Quinze minutes, c’est le temps dont disposent la trentaine de compétiteurs et compétitrices participant à Code in the Dark pour recréer une page web à partir d’une simple capture d’écran d’un site. Le hic : seules les technologies HTML et CSS peuvent être utilisées, et la prévisualisation du travail effectué est interdite.

Chaque ligne de code qui prend forme est scrutée par le public, à qui revient la tâche de déterminer qui passera à l'étape suivante de la compétition d’intégration web.

La joute se poursuit jusqu’à la ronde finale, à la suite de laquelle sera couronnée une seule personne. Celle-ci se méritera le titre de Champion ou Championne de l’ombre, une bourse de 3000 $ et la gloire éternelle, d’après l’entreprise de développement logiciel Osedea, qui organise l’événement.

Décrite comme étant « la plus grosse compétition de développement [frontal] (front-end) au Québec », selon Osedea, Code in the Dark marque son grand retour après une pause de trois ans.

Un concept suédois

L’entreprise montréalaise a importé le concept de Stockholm, en Suède, qui a tenu un premier événement du genre en 2013. Depuis, des compétitions Code in the Dark ont eu lieu dans d’autres villes, comme New York, Nantes et Paris.

Osedea en avait même fait un événement caritatif dont les recettes servaient à la lutte contre le décrochage scolaire dans le quartier Saint-Henri, à Montréal. Cette année est toutefois différente, alors que la compétition est gratuite et vise seulement à couronner la meilleure personne en développement web.

Quelque 100 spectatrices et spectateurs sont attendus à l’événement, qui se tient dans le noir, avec des machines à fumée et des lasers.

Les inscriptions sont toujours possibles pour l’événement (Nouvelle fenêtre) qui se tiendra le 16 septembre prochain de 18 h à 22 h 30 dans les locaux d'Osedea, au Château Saint-Ambroise, à Montréal.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !