•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une meilleure récolte prévue dans l’Ouest canadien en 2022

L'agricultrice Moriah Andrews récolte sa moutarde dans un champ près de Hazlet, en Saskatchewan, en 2021.

Statistique Canada estime que les rendements agricoles devraient être plus élevés, particulièrement pour le Manitoba, l'Alberta et la Saskatchewan.

Photo : Radio-Canada / Cory Herperger

Émile Lapointe

Selon les dernières données de Statistique Canada, les conditions seraient favorables à une très bonne récolte dans les Prairies.

Les agriculteurs canadiens devraient produire plus de blé, de canola, d'orge, d'avoine, de soya et de maïs-grain qu'ils ne l'ont fait en 2021, écrit l'agence.

Les images satellites permettant d'estimer les récoltes démontrent que les rendements devraient être plus élevés, particulièrement pour le Manitoba, l'Alberta et la Saskatchewan.

Ceci est principalement dû à de meilleures conditions de croissance qu'en 2021, selon Statistique Canada.

La majeure partie des Prairies a reçu des précipitations constantes depuis juin, à l'exception du sud-ouest et du centre de la Saskatchewan, note l'agence.

Au niveau national

La production de blé à l'échelle nationale devrait augmenter de 55,6 % [...] pour s'établir à 34,7 millions de tonnes en 2022. Elle sera particulièrement favorisée en Alberta, où elle devrait augmenter de 80 %.

Des germes de blé.

De façon générale, la croissance des différentes productions est due à une amélioration considérable des rendements, selon Statistique Canada. (archives)

Photo : Radio-Canada

Par rapport à 2021, la production nationale de canola devrait augmenter de 38,8 %, surtout en Saskatchewan (+43,5 %). La production de soya devrait augmenter de 3,7 %, avec une croissance notable au Manitoba (+30 %).

Cette croissance contrebalance grandement une diminution dans les superficies des récoltes pour certaines productions.

Croissance en Saskatchewan

Plan raproché de fleurs de canola très jaunes avec en arrière plan le ciel bleu et des nuages blancs. 10 juillet 2022.

Le dernier bulletin agricole du gouvernement de la Saskatchewan date du 5 septembre. On y parle de « grands progrès », avec 42% des récoltes complétées, soit légèrement au-dessus de la moyenne des cinq dernières années.

Photo : Radio-Canada / Catherine Dumont

Alors que les récoltes battent leur plein, certains agriculteurs des Prairies voient une différence dans ce qu'ils ramassent dans leurs champs. C'est ce que constate l'agriculteur saskatchewanais Joël Denis, basé à Saint-Denis, près de Saskatoon.

On vient de finir de rassembler notre récolte et c'est une bonne année pour nous. Le canola a fait la moyenne qu'on voulait [...] Le blé et les lentilles ont fait plus qu'on avait pensé, alors on est très content des résultats de cette année, a-t-il dit en entrevue à l'émission Point du jour.

M. Denis confirme que la météo leur a été favorable et que la pluie n'a pas nui aux récoltes.  C'était une très, très bonne saison pour nous, souligne-t-il.

Conditions difficiles au Manitoba

Une image aérienne des inondations dans le Whiteshell, au Manitoba, prise le 24 mai 2022.

Selon l'agriculteur manitobain Paul Sabourin, les inondations ont contribué au retard de certaines récoltes dans la province. (archives)

Photo : La Presse canadienne / John Woods

Au Manitoba, les récoltes ont  accumulé 10 jours de retard par rapport aux cinq dernières années, selon le dernier bilan agricole de la province. En moyenne, à cette période de l'année, 65 % des récoltes sont achevées.

D'après Paul Sabourin, agriculteur à Saint-Jean-Baptiste au sud de Winnipeg, les inondations ont compliqué son travail. On est tout juste venus à bout de semer les récoltes après que l'eau soit redescendue, donc on a fini à la fin de juin, explique-t-il.

Paul Sabourin ajoute qu'il n'a ramassé que 15 % à 20 % de ses récoltes. Ce qui est très peu en cette période de l'année, selon lui.

Toutefois, pour Marc Hutlet, qui travaille pour une entreprise qui vend des semences à l'est de la capitale manitobaine, les rendements sont prometteurs, malgré les conditions difficiles.

Le rendement des céréales est très bon et le maïs qui a été semé dans le mois de mai est très avancé. Il va aussi donner un très bon rendement, observe-t-il.

Le mois de septembre est très beau et puis ça a beaucoup aidé avec la maturité du soya, du tournesol et du maïs, poursuit Marc Hutlet.

Les deux agriculteurs manitobains espèrent que la météo au mois d'octobre sera clémente pour finir la saison des récoltes en beauté.

Avec les informations de Abdoulaye Cissoko

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !