•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
La cheffe libérale Dominique Anglade accompagnée de son candidat Sylvain Lemieux à un rassemblement dans Chaudière-Appalaches.

Le candidat libéral de Côte-du-Sud, Sylvain Lemieux, compte poursuivre sa campagne électorale malgré son casier judiciaire.

Photo : PLQ/Philip Laflamme

Le Parti libéral du Québec (PLQ) mise sur la candidature de Sylvain Lemieux pour représenter la circonscription de Côte-du-Sud, dans les régions du Bas-Saint-Laurent et de Chaudière-Appalaches. L’entrepreneur a pourtant un casier judiciaire. Il a reconnu sa culpabilité à trois accusations de recel, ce qui signifie qu’il s’est retrouvé en possession de biens criminellement obtenus.

En 2014-2015, M. Lemieux a été poursuivi à quatre reprises pour des accusations de recel d’une valeur de moins de 5000 $. L’une des accusations a été abandonnée, tandis qu’il a plaidé coupable aux trois autres. Chaque fois, il a dû payer une amende et des frais de 750 $.

La dernière infraction a été commise en 2014, mais les autres remontent à 2005 et 2008. Elles seraient liées à un garage automobile. Sylvain Lemieux se serait retrouvé en possession de pièces dont la provenance était illicite. Bien qu’il ait été accusé de recel, il n’a pas été accusé de vol.

Nous avons tenté de joindre directement Sylvain Lemieux à sa résidence, mais nos appels sont demeurés sans réponse. Nous n’avons donc pas été en mesure de lui parler directement. Cependant, le Parti libéral nous a fait parvenir une déclaration de son candidat, qui admet avoir commis des erreurs.

« À l’époque, je n’avais pas pris tous les moyens nécessaires et j’aurais dû faire de meilleures vérifications. Ce n’était pas mon intention de contrevenir à la loi. Depuis ce temps-là, j’ai appris de mes erreurs. Les amendes ont été payées et j’ai surtout amélioré les procédures de vérification pour être certain que cela ne se reproduise plus. »

— Une citation de  Sylvain Lemieux, candidat libéral pour la circonscription de Côte-du-Sud
Bannière promotionnelle de notre dossier sur les élections provinciales au Québec.

Le PLQ garde son candidat

Nous avons pu consulter ces informations au sujet de Sylvain Lemieux sur le plumitif, un registre public qui regroupe les dossiers judiciaires en matière civile, criminelle et pénale de l’ensemble des tribunaux du Québec. Il s’agit d’une procédure courante pour toute organisation désirant vérifier le passé de ses candidats.

Toutes les formations politiques affirment effectuer des vérifications sur leurs candidats avant de les recruter. Malgré les accusations criminelles auxquelles il a fait face, le PLQ compte le garder comme candidat pour la circonscription de Côte-du-Sud.

« Nous avons été mis au courant de cette situation. À la suite des explications sincères et les démarches de M. Lemieux, nous avons décidé de poursuivre le processus afin qu’il puisse devenir candidat. »

— Une citation de  Maxime Roy, directeur des communications du Parti libéral du Québec

Avec la collaboration de Daniel Tremblay d’Enquête

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !