•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le centre d’Elmview Extendicare à Regina reste sous l’emprise d’une éclosion

Panneau du centre de soins de longue durée Elmview Extendicare.

La SHA indique ne pas répertorier les personnes qui refusent d'être vaccinées. On ne sait pas, dans le cas de l'éclosion à la résidence Elmview, si les cas proviennent de personnes immunisées ou non.

Photo : Tirée de Facebook

Radio-Canada

L’Autorité de la santé de la Saskatchewan (SHA) confirme que le centre de soins de longue durée Elmview Extendicare à Regina est aux prises d’une éclosion qui touche tous ses résidents et de nombreux membres du personnel.

Au cours de cette éclosion qui a été déclarée le 3 septembre dernier, les 46 résidents que compte l'établissement ont été déclarés positifs à la COVID-19.

Quinze membres du personnel ont également été infectés par le virus.

L'Autorité de la santé de la Saskatchewan (SHA) affirme que ces employés sont présentement en isolement. Mardi, 33 résidents et patients d’Elmview sont toujours positifs à la COVID-19.

Actuellement, un grand nombre des résidents qui sont positifs présentent des symptômes très légers ou sont totalement asymptomatiques, déclare le porte-parole de la SHA, David Freeman, par courriel.

La SHA affirme aussi que trois résidents sont décédés, mais ajoute qu’elle n’est pas en mesure de confirmer si ces décès sont reliés à la COVID-19.

De son côté, le centre de soins d'Elmview Extendicare dit avoir mis en place des mesures de nettoyage renforcées depuis la déclaration de l'épidémie.

L’établissement souligne qu’elle suit tous les protocoles d’éclosion, en collaboration avec la SHA.

Le ministre de la Santé, Paul Merriman, affirme que l’éclosion démontre que la COVID-19 est toujours présente en Saskatchewan.

Si vous ne vous sentez pas bien, reporter votre visite, si les travailleurs ont besoin d'une journée supplémentaire, nous veillerons à ce qu'ils soient pris en charge et puissent prendre un congé supplémentaire, dit-il.

Il croit que la vaccination a joué un rôle important au foyer Elmview. La gravité de la situation est loin d'être ce qu'elle était l'année dernière, ce qui s'explique par notre taux de vaccination élevé, souligne M. Merriman.

Cela montre bien les effets des vaccins, ajoute-t-il. On m'a dit qu'il y avait un taux de vaccination élevé dans cet établissement spécifique. J'imagine que les conséquences seraient plus graves s'ils n'étaient pas vaccinés.

Le syndicat des infirmières de la Saskatchewan (SUN) réclame pour sa part plus d'éclaircissement sur le genre d’équipements de protection qui est mis à la disposition du personnel ainsi que les problématiques de ventilation dans les centres de soins.

La présidente du SUN, Tracy Zambory, demande aussi que des rapports hebdomadaires sur l’évolution de la COVID-19 soient publiés.

Face à cette demande, le ministère de la Santé affirme que la province continue de suivre les recommandations du médecin hygiéniste en chef et que pour le moment le rapport sur l'évolution de la COVID-19 sera publié tous les mois.

Avec les informations de Noémie Rondeau et Charles Le Bourgeois

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...