•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La vidéo d’un adolescent se faisant tabasser à Ottawa suscite l’indignation

Une capture d'écran de la vidéo qui montre un adolescent se faire tabasser. Celui-ci est au sol. Un jeune portant un chandail rouge, poing demi-serré, se tient debout devant lui.

Les images de la vidéo montrent un adolescent avec un sac à dos aux prises avec six autres jeunes, près de l'espace de stationnement d'un centre commercial à aire ouverte.

Photo : Capture d'écran

Une vidéo qui montre un adolescent se faire tabasser près d'une école secondaire d'Ottawa suscite l'indignation sur les réseaux sociaux. Une pétition dénonçant l'événement a amassé quelques milliers de signatures.

Les images montrent d'abord un adolescent avec un sac à dos aux prises avec six autres jeunes, près de l'espace de stationnement d'un centre commercial à aire ouverte.

En l'espace de quelques secondes, l'adolescent est projeté au sol, puis encerclé par quatre de ces jeunes qui se mettent à le rouer de coups de pied.

Attention : les images ci-dessous pourraient choquer certaines personnes. Nous préférons vous en avertir.

La police enquête sur le cas d'un adolescent battu près de l'école secondaire Gloucester à Ottawa

La vidéo mise en ligne la semaine dernière a été filmée près de l'école secondaire Gloucester, du Conseil scolaire du district d'Ottawa-Carleton (OCDSB). La date et l'heure à laquelle la vidéo a été enregistrée ne sont pas connues.

En réaction à la vidéo, depuis samedi et au moment d'écrire ces lignes, environ 4900 personnes ont signé une pétition en ligne demandant des actions concrètes de la part du conseil scolaire. Ses instigateurs s’identifient comme des parents d’élèves inscrits à des écoles de l'OCDSB.

Nous aimerions également que des mesures concrètes soient prises sur le terrain pour veiller à ce que cette violence ne se reproduise plus jamais, et surtout pas pour les minorités visibles, ni en raison de la race, de la religion, du sexe, ni de toute autre distinction qui pourrait indiquer une vulnérabilité, peut-on lire dans la pétition.

« Nous tenons à exprimer notre plus sincère condamnation du comportement abusif qui s’est produit et à exprimer nos préoccupations les plus profondes pour la sécurité de nos enfants. »

— Une citation de  Extrait du texte de la pétition

L'OCDSB a publié une déclaration lundi en réponse à la vidéo, dans laquelle le conseil scolaire écrit que vendredi, l'école secondaire Gloucester a été mise au courant d’une agression commise contre un élève à l’extérieur du terrain de l'école.

L'établissement scolaire aurait contacté le Service de police d'Ottawa (SPO) après avoir appris l'existence de la vidéo. La police d'Ottawa enquête activement sur cet incident, a écrit le corps policier sur Twitter en réponse à un partage de la vidéo.

Dans une déclaration par courriel à Radio-Canada, le SPO indique que la section des vols qualifiés enquête activement sur cet incident. Toute personne ayant des informations sur cette agression est priée de contacter la police au 613-236-1222, [poste] 5116.

Questionnée pour savoir si des accusations de voies de fait graves pourraient être déposées, la police d'Ottawa répond que ceci sera déterminé suite à l’enquête.

Dans une déclaration en anglais à CBC, le SPO ajoute que l'Unité des crimes haineux et préjugés l'a examiné et a déterminé qu’il n’y avait aucune preuve permettant de croire qu’il s’agissait d’un incident motivé par la haine.

La façade extérieure de l'école secondaire Gloucester, à Ottawa. Photo prise le 13 septembre 2022.

L'école secondaire Gloucester, à Ottawa

Photo : Radio-Canada / Frédéric Pepin

L'école secondaire Gloucester effectue également sa propre enquête et coopère à celle qui est menée par la police. Bien que nous ne puissions pas commenter les détails de l’enquête, nous pouvons dire qu'il n'y a aucune preuve que les agresseurs étaient des élèves de [l'école secondaire] Gloucester, est-il écrit dans la déclaration.

« Le comportement montré dans la vidéo est troublant et rappelle malheureusement l'importance de notre travail de continuer à bâtir une culture scolaire sécuritaire et bienveillante dans laquelle les droits de la personne, la dignité et le respect de chaque membre sont prioritaires. »

— Une citation de  Extrait de la déclaration de l'OCDSB

Selon l'OCDSB, l'école secondaire aurait pris contact avec l'élève de la vidéo, qui n'est pas nommé, et travaille à soutenir l'élève et sa famille.

Toutes les ressources disponibles seront mises à profit à la fois pour l'élève concerné et pour la communauté scolaire, au besoin, peut-on y lire.

Dans une déclaration par courriel, le bureau du ministre de l'Éducation de l'Ontario, Stephen Lecce, indique qu'il est tout à fait inacceptable que cet élève soit confronté à la violence dans sa communauté. Tous les élèves, indépendamment de leur foi, de leurs origines, de leur orientation sexuelle et de la couleur de leur peau, méritent de se sentir en sécurité à l’école et à l’extérieur.

Avec les informations de Frédéric Pepin

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.

En cours de chargement...