•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une coalition demande à Québec de doubler son budget en culture

Une troupe de danse en pleine chorégraphie sur une scène.

La culture ne représente que 1 % du budget total du Québec, rappelle la Coalition.

Photo : Gracieuseté : Sidi Larbi Cherkaoui – Damien Jalet, Babel 7.16 © Christophe Raynaud de Lage

Radio-Canada

Dans une lettre ouverte publiée mardi dans Le Devoir, la Coalition La culture, le cœur du Québec a rappelé l’effet dévastateur de la pandémie de COVID-19 sur le secteur culturel québécois. Entre autres revendications, ses signataires souhaitent notamment que le gouvernement double les sommes allouées à la culture, faisant passer celles-ci de 1 % à 2 % du budget total de la province. 

Cette coalition formée en 2017 représente plus de 100 000 artistes, artisans et artisanes, ainsi que travailleurs et travailleuses de tous les secteurs des arts et de la culture du Québec. Plusieurs associations se sont jointes au mouvement, comme le Conseil québécois du théâtre (CQT) ou encore l’Association des professionnels de l’industrie de l’humour (APIH).

La Coalition avait déjà présenté un plan d’action au gouvernement il y a cinq ans, sans qu’on y donne suite. Elle revient maintenant à la charge avec un plan mis à jour, en insistant sur l’urgence de la situation, après deux ans de pandémie. 

Vivre plutôt que de survivre

En plus des pertes d’emplois et de revenus liées aux fermetures prolongées des lieux culturels, la Coalition évoque aussi les défis de recrutement de main-d'œuvre qui affectent le secteur ainsi que la précarité d’emploi des travailleurs et travailleuses, un problème de longue date. 

Nous reconnaissons que, dernièrement, le gouvernement a investi des sommes historiques en culture. Ce soutien a permis à plusieurs de survivre; mais nous voulons vivre! La proportion du budget allouée à la culture stagne, décrient les signataires dans la lettre ouverte signée par Dominic Trudel, directeur général du Conseil québécois de la musique, et Sonia Pelletier, directrice générale du Regroupement de pairs des arts indépendants de recherche et d’expérimentation. 

Pour faire valoir son point, la Coalition rappelle qu’entre 2017 et 2019, la croissance annualisée du secteur culturel a été plus élevée que celle de l'ensemble de l’économie, avec un taux de croissance de 4,1 %, contre 2,9 %. 

« Cela démontre une fois de plus que la culture est un investissement et non une dépense. »

— Une citation de  Coalition La culture, le cœur du Québec

Seulement 1 % du budget annuel du Québec étant destiné à la culture, nous demandons une augmentation de celui-ci vers une cible fixe de 2 %. Cet engagement important assurerait la pérennité et le développement des arts et de la culture du Québec, affirme la Coalition, qui revendique aussi un plan d’action gouvernemental concret pour soutenir les ressources humaines en culture.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !