•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le chef conservateur Pierre Poilievre nomme Pierre Paul-Hus lieutenant pour le Québec

Pierre Poilievre prononce un discours, il sourit et se tient l'oreille.

Pierre Poilievre a remporté samedi la course à la direction du Parti conservateur du Canada. Il a depuis tendu la main aux députés et aux sénateurs québécois lors d'une visite surprise au caucus régional (Archives).

Photo : Reuters / BLAIR GABLE

La Presse canadienne

Le nouveau chef conservateur Pierre Poilievre a annoncé qu'il fait du député Pierre Paul-Hus son lieutenant pour le Québec, trois jours après son élection fracassante à la tête du parti et une semaine avant la rentrée parlementaire.

Le député de Charlesbourg–Haute-Saint-Charles a été le seul élu québécois à prendre parti pour M. Poilievre lors de la course à la direction qui s'est terminée la fin de semaine dernière. La plupart des autres militaient dans le camp de Jean Charest – qui a subi une cuisante défaite – ou sont restés neutres.

M. Poilievre a dévoilé mardi dans une publication sur les réseaux sociaux les membres de son équipe dirigeante de lutte contre l'inflation.

Le seul autre Québécois à en faire partie est le député de Mégantic–L'Érable, Luc Berthold, qui est désormais le leader adjoint à la Chambre. M. Berthold avait refusé de prendre position durant la course. Jusqu'à présent, il occupait les fonctions de chef adjoint et de lieutenant politique pour le Québec.

Parmi les autres nominations d'importance, M. Poilievre a désigné deux chefs adjoints, l'Ontarienne Melissa Lantsman et l'Albertain Tim Uppal. L'ancien chef Andrew Scheer devient leader conservateur à la Chambre et la Britanno-Colombienne Kerry-Lynne Findlay occupera les fonctions de whip.

Lundi, M. Poilievre a tendu une branche d'olivier aux députés et aux sénateurs québécois de son parti lors d'une visite surprise au caucus régional. Le nouveau chef n'a pas expliqué aux médias les raisons de sa visite surprise, mais il a cependant déclaré dans un discours être très reconnaissant des contributions de tous les membres du caucus national, peu importe le candidat qu'ils ont appuyé.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !