•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le CRTC financera une expansion de la couverture cellulaire en Minganie

Une antenne cellulaire.

Le CRTC a créé le Fonds pour la large bande pour que tous les Canadiens puissent connecter leur téléphone cellulaire au réseau Internet (archives).

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) a approuvé le 4 août dernier le financement d’un projet de Telus pour offrir une couverture cellulaire à Rivière-au-Tonnerre, Rivière-Saint-Jean et Port-Menier.

Telus va recevoir jusqu’à 2,4 millions de dollars du Fonds pour la large bande du CRTC pour mettre en place une couverture mobile dans ces trois collectivités du Québec et dans certaines parties de la route 138 pour environ 175 kilomètres, peut-on lire sur le site Internet du CRTC.

Dans sa décision, le CRTC indique que l’entreprise Telus a fourni des éléments de preuve qu’elle a consulté la municipalité régionale de comté de Minganie, dont les limites englobent la majeure partie de la zone de projet admissible.

Par courriel, la compagnie ajoute que les projets retenus par le CRTC pour la région comprennent aussi la construction de sites cellulaires pour les communautés de Baie-Johan-Beetz, Aguanish et le lac Walker (Lac Daigle). Telus précise cependant que les détails de l’entente ne sont pas publics pour l’instant.

La mairesse de Rivière-Saint-Jean, Josée Brunet, voit d’un bon œil la décision du CRTC.

C’est une bonne nouvelle. Depuis le 4 août, le CRTC a annoncé le contrat. Mais Telus n’a toujours pas fait de sortie médiatique pour annoncer le déploiement qu’il va faire, affirme Mme Brunet.

« Qu’est-ce qui se passe entre Telus et le CRTC? C’est discret. On a hâte que Telus nous fasse l’annonce. »

— Une citation de  Josée Brunet, mairesse de Rivière-Saint-Jean
Josée Brunet devant la pancarte du village de Magpie.

Josée Brunet indique que les résultats de l'étude du site en question seront dévoilés dans un an.

Photo : Radio-Canada / Lambert Gagné-Coulombe

On espère de tout cœur que le contrat obtenu par Telus soit déployé rapidement et qu'on n'ait pas à attendre encore trois ans pour avoir accès au réseau sur la route 138, s'exclame-t-elle.

Josée Brunet affirme que le dossier de la couverture cellulaire sur la route 138 est un enjeu de sécurité publique.

Pour les pompiers et les ambulanciers, quand ils ont des interventions où ils n’ont pas de réseau cellulaire, le chef d’équipe n’a pas moyen de parler avec son équipe sur place. Pour la sécurité des gens, avoir un réseau cellulaire, avoir accès du moins au 911 en tout temps, ça devrait être une chose primordiale, dit-elle.

Le CRTC a créé le Fonds pour la large bande afin que tous les Canadiens puissent connecter leur téléphone cellulaire au réseau Internet.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !