•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une murale en mémoire du loup de Terre-Neuve

On retrouvait cette sous-espèce de loup sur l'île de Terre-Neuve jusqu'en 1930.

Un loup gris peint sur un mur blanc.

Une partie de la murale qui se trouve sur le campus de l’Université Memorial à Saint-Jean-de-Terre.

Photo : Gracieuseté Marie-Soleil Provençal

Une murale composée d’ombres d’une meute de loups gris a été peinte en mémoire du loup de Terre-Neuve, une sous-espèce aujourd’hui éteinte, sur le campus de l’Université Memorial à Saint-Jean de Terre-Neuve.

Le projet s’appelle Shadows of an Epoch et est inspiré du seul spécimen de loup gris de Terre-Neuve qu'on peut retrouver exposé au musée provincial The Rooms.

Cette sous-espèce est éteinte depuis 1930.

Le spécimen taxidermique du musée comprend une peau et un crâne. Il a été à l'origine un trophée de chasse qui a servi de tapis.

Le loup gris est un représentant de notre relation avec le non-humain, les animaux, explique Marie-Soleil Provençal. Je pense que c'est important d'en parler parce qu'en ce moment, on assiste à une perte record d'espèces végétales et animales.

Photo en noire et blanc d'un loup en taxidermie.

Le loup gris de Terre-Neuve est une sous-espèce éteinte dépuis 1930.

Photo : Ned Pratt pour le musée The Rooms

Le loup, une espèce indésirable à l'époque

L’artiste visuelle a fait appel au Musée The Rooms pour son projet artistique, afin de fouiller la documentation écrite sur la sous-espèce et d'observer les restes de l'animal.

Il y a quelques autres spécimens dans des musées aux États-Unis, mais c'est tout, laisse savoir Nathalie Djan-Chekar, gestionnaire des collections d'histoire naturelle au musée provincial The Rooms.

À l'époque de l'extinction du loup, les populations de caribous étaient en diminution sur l'île de Terre-Neuve.

En même temps, il y a les populations européennes qui prennent de plus en plus de place sur l'île, qui vont chasser le loup. Il y a toute une mythologie pour les populations de loups à travers l'Amérique du Nord. Ça a été un problème dans le passé avant qu'on les protège. Ils étaient chassés, car considérés comme une menace pour les humains et le bétail.

Une citation de Nathalie Djan-Chekar, gestionnaire des collections d'histoire naturelle au musée provincial The Rooms
Des loups gros peints sur un mur blanc à l'extérieur.

La murale en mémoire du loup gris de Terre-Neuve peinte par l'artiste Marie-Soleil Provençal.

Photo : Gracieuseté Marie-Soleil Provençal

Raviver sa mémoire

La création de cette murale, dans laquelle le mouvement est important, a piqué la curiosité des gens qui passaient par là au moment où Marie-Soleil Provençal la peignait.

Le loup de Terre-neuve a fait générer des discussions, une manière de faire revivre l'animal dans l'imaginaire collectif.

Marie-Soleil provençal regarde directement la caméra.

L'artiste visuelle Marie-Soleil Provençal porte un discours sur l'environnement à travers ses oeuvres.

Photo : Gracieuseté Marie-Soleil Provençal

J'ai découvert que la plupart des gens n'étaient pas très au courant de ce qui se passait avec la sous-espèce du loup de Terre-Neuve, relate l'artiste, qui a complété la première étape d’un projet de murale plus grand pour le campus de l'Université Memorial.

La section Commentaires est fermée

Les commentaires sont modérés et publiés du lundi au vendredi entre 6 h et 23 h 30 (heure de l’est).

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Chargement en cours

Infolettre ICI Acadie

Une fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité régionale.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre d’ICI Acadie.