•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Retour des célébrations au centre-ville pour le 10e Franco-Festival de Thunder Bay

Une foule devant une scène installée dans la rue.

Pour la première fois depuis 2019, les francophones de Thunder Bay ont pris d'assaut la rue Van Norman pour le Franco-Festival.

Photo : Radio-Canada / Miguelle-Éloïse Lachance

Après deux éditions en mode virtuel ou hybride, en 2020 et 2021, des francophones et francophiles de Thunder Bay et des environs ont enfin pu se retrouver pour participer au Franco-Festival ce week-end.

Les bénévoles, dont certains sont arrivés tôt samedi en avant-midi, ont été très occupés pour être prêts pour le début des festivités.

Les organisateurs étaient fébriles, près de trois ans après le dernier Franco-Festival en présentiel.

On a fait du bon travail dans les deux dernières années, mais il n'y a rien de mieux qu’un gros party, a confié Claudette Gleeson, présidente du comité organisateur.

Claudette Gleeson et Réjean Rouillard sur la scène du Franco-Festival de Thunder Bay.

Claudette Gleeson a remis le prix de la personnalité francophone du Nord-Ouest à Réjean Rouillard, un bénévole très impliqué qui oeuvre surtout dans l'ombre.

Photo : Radio-Canada / Miguelle-Éloïse Lachance

Le Franco-Festival de Thunder Bay, organisé pour la première fois en 2007 pour souligner le 30e anniversaire de l’Association des francophones du Nord-Ouest de l’Ontario, est devenu un rassemblement annuel en 2018.

Cette année, le festival a commencé le vendredi soir avec la projection d’un film.

L’activité était d’abord prévue en plein air près du Centre francophone, mais a finalement eu lieu à l’École secondaire catholique de La Vérendrye en raison de la pluie.

Des personnes âgées jouent aux cartes.

L'Accueil francophone a organisé son traditionnel tournoi de cartes pendant le festival.

Photo : Radio-Canada / Miguelle-Éloïse Lachance

Un soleil un peu timide s'est invité pour les activités du samedi après-midi, sur la rue Van Norman, au centre-ville de Thunder Bay.

Après les discours d’élus et des organisateurs, les festivités ont été lancées avec un spectacle de danse de Dame Más Dance.

Il a été suivi par le quartet jazz de Martin Blanchet, contrebassiste à l’Orchestre symphonique de Thunder Bay.

Martin Blanchet et les autres musiciens de son quartet jazz.

Martin Blanchet et ses musiciens lors des préparatifs avant le festival.

Photo : Radio-Canada / Miguelle-Éloïse Lachance

C'est notre première fois au Franco-Festival, a-t-il lancé à la foule, avant d'interpréter une version du Pouding à l'arsenic, tiré du film Astérix et Cléopâtre.

Puis, le groupe d’Ottawa Les Rats D'Swompe a pris le relais.

En 2021, ils avaient offert un spectacle virtuel présenté par le Club culturel francophone de Thunder Bay.

En plus de la traditionnelle poutine, les festivaliers ont notamment pu déguster des beignets aux haricots, une spécialité camerounaise préparée par Liliane Breiland.

Liliane Breiland présente ses plats.

Liliane Breiland a préparé des mets camerounais pour le Franco-Festival.

Photo : Radio-Canada / Miguelle-Éloïse Lachance

Celle-ci était ravie de voir le retour du festival en présentiel. C’est vraiment bien!

Ça fait du bien de voir le retour du Franco-Festival, s'est exclamée Doreen, une festivalière.

Des kiosques dans un festival.

Les activités pour enfants, incluant un château gonflable, ont été très populaires.

Photo : Radio-Canada / Miguelle-Éloïse Lachance

Certains ont même fait quelques heures de route pour assister à l'événement, dont Real Deschatelets et sa famille, qui vivent à Schreiber, à 200 km au nord-est de Thunder Bay.

Real Deschatelets en discussion à un kiosque.

Real Deschatelets est très impliquée dans la francophonie de la région Supérieur Nord.

Photo : Radio-Canada / Miguelle-Éloïse Lachance

C'est une belle journée, ça fait du bien de sortir, a-t-il affirmé.

C'est super d'être ensemble, de voir des francophones, ça fait du bien, a dit pour sa part Angèle Brunelle. La musique et l'ambiance sont bonnes, les gens ont de beaux sourires!

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !