•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le roi Charles III est officiellement chef d’État du Canada

Justin Trudeau observe Mary Simon alors qu'elle signe la proclamation officialisant l'accession du roi Charles III au titre de souverain du Canada.

Le premier ministre, Justin Trudeau, et la gouverneure générale, Mary Simon, ont signé samedi matin la proclamation officialisant l'accession du roi Charles III au titre de souverain du Canada.

Photo : La Presse canadienne / Adrian Wyld

La Presse canadienne

Le roi Charles III a officiellement été proclamé chef de l'État canadien, samedi matin, lors d'une cérémonie à Rideau Hall.

La gouverneure générale, Mary Simon, le premier ministre, Justin Trudeau, et les membres du conseil des ministres se sont réunis peu après 10 h afin de signer l'approbation du décret et la Proclamation pour l'accession du nouveau souverain.

Assis au côté de Mme Simon, le premier ministre a demandé : Pouvons-nous procéder à la proclamation de l'accession? La gouverneure générale a acquiescé, et ils ont tous deux signé l'approbation du décret.

Après un court moment de silence, tous les invités dans la salle ont applaudi en l'honneur du roi Charles III, qui venait d'être proclamé chef de l'État canadien.

Le héraut d'armes du Canada a ensuite lu la proclamation de l'accession du nouveau souverain en public, avant une cérémonie solennelle avec coups de canon, trompettes et fanfare.

Son Altesse Royale le prince Charles Philip Arthur George est maintenant Charles III, par la grâce de Dieu, roi du Royaume-Uni, du Canada, chef du Commonwealth, défenseur de la foi, à qui nous reconnaissons toute foi et allégeance, a annoncé le héraut d'armes.

Vive le roi!, a-t-il conclu lors de la lecture de l'annonce officielle en français, qui a été ponctuée par la salve de 21 coups de canon qui s'était amorcée.

La fanfare de 28 membres des Forces armées canadiennes a ensuite joué God Save the King pendant la salve d'armes, avant d'enchaîner avec le Ô Canada.

Justin Trudeau et son fils, Hadrien, déposent une gerbe de fleurs au sol.

Justin Trudeau et son fils Hadrien ont rendu hommage à la défunte souveraine Élisabeth II.

Photo : Reuters / Blair Gable

Le premier ministre Trudeau s'est présenté à Rideau Hall avec son fils Hadrien et a déposé des fleurs près du livre de condoléances à la mémoire de la reine Élisabeth II, décédée jeudi à l'âge de 96 ans.

Le drapeau canadien a été levé pour marquer l'accession du nouveau souverain, mais il a été remis en berne immédiatement et le demeurera pour la durée de la période officielle de deuil.

Notre deuil collectif témoigne de l'affection profonde et durable que nous avions pour notre reine et du lien palpable qu'elle entretenait avec le Canada. Au nom de tous les Canadiens et Canadiennes, j'offre mes plus sincères condoléances à Sa Majesté le Roi, a souligné la gouverneure générale dans un communiqué, samedi.

« Alors que nous nous tournons vers le futur, je suis honorée de représenter la Couronne au Canada et de proclamer l'accession au trône de Sa Majesté le roi Charles III — le nouveau roi du Canada. En ce moment historique, nous sommes impatients d'accueillir Sa Majesté et la reine consort au Canada, et de poursuivre les conversations importantes sur la réconciliation, la diversité et notre mieux-être collectif. Puisse-t-il régner longtemps. »

— Une citation de  Mary Simon, gouverneure générale du Canada

La cérémonie à Ottawa a été plus modeste que celle qui a eu lieu plus tôt samedi à Londres, où Charles III a été officiellement proclamé monarque britannique lors d'une cérémonie fastueuse empreinte de tradition ancienne et de symbolisme politique.

Le nouveau roi a approuvé une série d'ordonnances, déclarant notamment le jour des funérailles de sa mère un jour férié.

Le palais de Buckingham a plus tard confirmé que les funérailles auront lieu le lundi 19 septembre à l'abbaye de Westminster, là où les monarques britanniques sont couronnés et où la reine Élisabeth a épousé le prince Philip en 1947.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !