•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fin des pannes informatiques à l’Hôpital Queensway Carleton et à l’Hôpital Montfort

L'entrée de l'hôpital Montfort, à Ottawa.

L'Hôpital Montfort a dit connaître des « défis informatiques » qui ralentissent certains de ses services (archives).

Photo : Radio-Canada / Jonathan Dupaul

Radio-Canada

Les problèmes informatiques qui touchaient l’Hôpital Montfort et l’Hôpital Queensway Carleton depuis vendredi après-midi ont été résolus samedi avant-midi.

La situation est survenue une semaine après une panne « critique » du réseau dans les trois campus de l’Hôpital d’Ottawa, où les responsables ont laissé la situation publiquement inexpliquée pendant près de 12 heures.

Le problème informatique, qui était directement lié à la panne subie par l’Hôpital Queensway Carleton, est maintenant résolu depuis 1 h 00 du matin, indique une porte-parole de l’Hôpital Montfort dans une déclaration envoyée par courriel à Radio-Canada samedi avant-midi.

Cependant, tous les problèmes ne sont pas complètement résolus : Par contre, il semble que l’indicateur du temps d’attente en ligne doit être redémarré à la suite de la panne : le système n’indique pas l’heure de la plus récente mise à jour, et le temps indiqué ne change pas, poursuit la déclaration.

En fin d’après-midi vendredi, l’Hôpital Montfort avait dit connaître des défis informatiques qui ralentissent un peu certaines de nos activités.

Pour sa part, l’Hôpital Queensway Carleton, dont la connexion Internet et les lignes téléphoniques externes ne fonctionnaient plus depuis vendredi après-midi, a annoncé sur Twitter samedi avant-midi, peu après 9 h 30, que la situation de type code gris était désormais rétablie.

Les familles et les partenaires de l’hôpital pourront désormais joindre le HQC sur les lignes téléphoniques normales. Les appels préopératoires chirurgicaux qui n’ont pas eu lieu vendredi après-midi seront priorisés pour lundi. Les rendez-vous de la semaine prochaine se dérouleront comme prévu, peut-on lire dans la publication sur Twitter.

« Nous procéderons à une révision du problème et à la réponse au code gris la semaine prochaine afin d’en tirer des leçons et de continuer à nous améliorer. »

— Une citation de  Extrait traduit librement de la publication Twitter de l'Hôpital Queensway Carleton

Vendredi, une porte-parole de l’hôpital a indiqué qu’une défaillance du matériel du réseau a causé la panne et que la prise en charge des systèmes de redondance a été retardée.

Le personnel a recommencé à tenir des dossiers sur papier et à user d’autres procédures utilisées en cas d’interruption du système, comme les communications par radio et les lignes téléphoniques d’urgence, a écrit la porte-parole Ann Fuller dans un courriel à CBC.

Mme Fuller a ajouté que la panne pourrait causer des retards à l’urgence et que les patients attendent plus longtemps pour être vus.

La porte-parole de l’Hôpital Queensway Carleton a indiqué que les familles des patients admis auront probablement de la difficulté à joindre ces derniers ou leur équipe clinique.

Sur son compter Twitter, l'hôpital avait promis des mises à jour sur la situation.

Ce n’est pas la première fois que l’Hôpital Queensway Carleton connaît une panne de ce genre, selon la porte-parole qui n’a pu toutefois confirmer à quand remonte la dernière panne.

Ses lignes téléphoniques ont aussi été interrompues après le derecho du mois de mai.

Avec les informations de Fiona Collienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !