•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les demandes électorales du milieu culturel en région

Gros plan sur un micro.

Le Réseau des conseils régionaux de la culture du Québec fait valoir que les artistes contribuent à l'économie de leurs communautés (archives).

Photo : Radio-Canada / Pexels

Radio-Canada

Le Réseau des conseils régionaux de la culture du Québec, qui regroupe notamment les organismes Culture Côte-Nord, Culture Gaspésie et Culture Bas-Saint-Laurent, a dévoilé la semaine dernière 13 recommandations pour assurer la vitalité culturelle des territoires du Québec dans le cadre de la campagne électorale en vue des élections du 3 octobre.

Parmi celles-ci, le réseau exige la prolongation, pendant quatre ans, des investissements pour la relance du milieu culturel ébranlé par la pandémie et l'inflation, ainsi que l'allongement des mesures pour pallier le manque de main-d'œuvre en culture, particulièrement dans les arts de la scène.

Le réseau soutient aussi que la loi sur le statut de l'artiste, qui a été adoptée en juin, doit être appliquée en collaboration avec les professionnels du milieu.

Être artiste en région

La directrice générale de Culture Bas-Saint-Laurent, Dominique Lapointe, est d’avis qu'il y a un impact majeur sur la notion de l'éloignement pour nos artistes, pour nos organismes culturels, qui n'ont pas la même équité de chance que dans les grands centres.

Elle explique que les artistes doivent faire beaucoup de bénévolat, un travail qu’elle qualifie d’invisible.

« Il faut dire que les professionnels de la culture font à 73 % du bénévolat dans leur territoire. »

— Une citation de  Dominique Lapointe, directrice générale de Culture Bas-Saint-Laurent
Portrait de Dominique Lapointe.

Dominique Lapointe, directrice générale de Culture Bas-Saint-Laurent (archives)

Photo : Radio-Canada / Xavier Lacroix

En plus de leur implication bénévole, le Réseau des conseils régionaux de la culture du Québec fait valoir, dans son document de recommandations, que les artistes contribuent à l'économie de leur communauté.

Culture Gaspésie indique, par exemple, que plus de 1600 emplois sont liés au secteur culturel dans la région. L'organisme souhaite que le gouvernement reconnaisse cet apport économique et social de la culture et qu'il la soutienne mieux financièrement.

La place de la culture à l'école

Le réseau souhaite aussi que Québec adopte des mesures concrètes pour les arts à l'école et qu'il fasse de la lecture une priorité nationale.

Selon la directrice générale de Culture Gaspésie, Céline Breton, plus de 80 % des écoles en Gaspésie ont l'indice de défavorisation de 8/10. Elle estime que ce serait une bonne idée d'élaborer un plan d’action national pour rendre la lecture accessible.

« Si on veut augmenter le développement social et économique de tout le territoire, c'est important de commencer par la littéracie. »

— Une citation de  Céline Breton, directrice générale de Culture Gaspésie
Portrait de la directrice.

Céline Breton, directrice générale de Culture Gaspésie (archives).

Photo : Radio-Canada / Jean-François Deschênes

Défendre l'architecture et les musées

Le Réseau des conseils régionaux de la culture du Québec demande aussi au gouvernement de mettre en place, d'ici 2023, un plan d'action pour concrétiser la politique nationale de l'architecture et de l'aménagement du territoire, présentée en juin.

Les intervenants du milieu déplorent que ce nouveau plan donne beaucoup de responsabilités aux MRC, mais peu de moyens.

Le réseau exige également un meilleur soutien aux musées et une clarification du modèle de gestion des Espaces bleus.

La directrice générale de Culture Côte-Nord, Marie-France Brunelle, estime que les régions devraient être impliquées dans le processus décisionnel. Elle demande que les acteurs régionaux [...] puissent participer à l'élaboration du modèle de gestion, puis que le mandat de ces Espaces bleus soit beaucoup plus défini, beaucoup plus clairement par rapport à ce que nos musées régionaux font déjà.

Portrait de Marie-France Brunelle.

Marie-France Brunelle, directrice générale de Culture Côte-Nord (archives).

Photo : Culture Côte-Nord

Le Réseau des conseils régionaux de la culture du Québec a tenu un débat national sur la culture jeudi. Les principaux partis ont pu présenter leurs engagements en matière de culture.

Avec les informations de Xavier Lacroix

Bannière promotionnelle de notre dossier sur les élections provinciales au Québec.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !