•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le premier ministre du Yukon, Sandy Silver, annonce sa démission

Sandy Silver, le premier ministre du Yukon, a été débordé par l'émotion à plusieurs reprises lors de son annonce devant la presse. Les explications de Vincent Bonnay.

Le premier ministre du Yukon, Sandy Silver, a annoncé son intention de quitter son poste de premier ministre une fois qu'un nouveau chef du Parti libéral aura été choisi. Il restera toutefois en poste à titre de député du Klondike jusqu'aux prochaines élections générales, mais ne cherchera pas à obtenir un nouveau mandat.

Sandy Silver s'est exprimé avec beaucoup d'émotion à la sortie d'une réunion du caucus libéral, mentionnant les réalisations de son gouvernement depuis sa première élection à la tête du territoire, en automne 2016.

Il a été réélu en 2021 avec un gouvernement minoritaire.

Malgré tout, je pense que le gouvernement est dans une position beaucoup plus forte que lorsque nous sommes arrivées au pouvoir en 2016 et j’ai la conviction qu’il continuera d’avancer dans la bonne direction, affirme-t-il en conférence de presse.

La course à la direction sera organisée au cours des prochains jours par le Parti libéral. Le porte-parole du parti et député de Porter Creek Centre, Paolo Gallina, indique que les règles et la date pour le choix d’un nouveau chef seront annoncées prochainement.

Les prochaines élections, prévues le 3 novembre 2025, auraient représenté une quatrième campagne pour le chef libéral.

Quelques ministres étaient présents pour l’annonce, ayant appris quelques minutes plus tôt le départ de leur chef, dont le ministre de l’Énergie et responsable de la Direction des services en français, John Streicker, visiblement ému lui aussi. 

Pour moi c’est un moment dans l’histoire du territoire et c’est un bon moment. Je suis triste bien sûr, mais en même temps j’ai beaucoup de reconnaissance pour le travail et le leadership du premier ministre, assure-t-il.

Maintien de l’accord avec le NPD

La cheffe du Parti néo-démocrate, Kate White, assure que l’accord passé entre le Parti libéral et le NPD afin de former le gouvernement se maintiendra malgré le départ de Sandy Silver à la tête du gouvernement.

L’accord, qui a été signé en 2021, est un document valide. On s’attend à ce que le gouvernement libéral remplisse leur promesse et on va voir ce qui arrivera prochainement, dit-elle.

Kate White en entrevue.

La cheffe du Parti néo-démocrate Kate White remercie le premier ministre Sandy Silver pour son travail au sein du gouvernement.

Photo : Radio-Canada / Wayne Vallevand

Cet accord doit être renégocié au début de l’année 2023.

Alors que Sandy Silver a brossé un portrait très positif des accomplissements du gouvernement ces dernières années, Kate White ne cache pas que selon elle, les meilleurs accomplissements du Parti libéral se sont faits depuis que le gouvernement est minoritaire et qu’ils doivent remplir leur promesse faite au NPD.

Une nouvelle qui ne surprend pas l’opposition

De son côté, le chef du Parti du Yukon, Currie Dixon, a remercié le premier ministre pour son service, tout particulièrement durant la pandémie. Il ne s’avoue toutefois pas surpris du départ de ce dernier.

Tout le monde le savait, autant dans la sphère politique que dans les services publics, qu’il allait démissionner. Ça aurait été très utile pour le gouvernement yukonnais s’il avait pris la décision le printemps dernier, souligne-t-il.

Currie Dixon en entrevue.

Le chef du Parti du Yukon, Currie Dixon, rappelle que son équipe avait demandé au premier ministre de clarifier son futur au sein du gouvernement en mai.

Photo : Radio-Canada / Wayne Vallevand

Dans sa conférence de presse, le premier ministre assure avoir informé son équipe dès que sa décision a été prise, en indiquant vouloir donner au parti tout le temps nécessaire pour se trouver un nouveau chef et solidifier sa base.

Sandy Silver a d’abord été élu comme député de Klondike en 2011, puis comme chef du Parti libéral l’année suivante. L’ex-enseignant de l’École Robert-Service, de Dawson, a expliqué en conférence de presse qu’il souhaitait se rapprocher de sa communauté, ayant été appelé à travailler davantage à partir de la capitale au cours de la pandémie.

Représenter les bonnes gens de Dawson a été l’expérience la plus humble et le meilleur emploi de ma vie, a-t-il lancé, la voix brisée par l’émotion.

Bannière promotionnelle avec le texte : Explorez les histoires du Grand Nord, ICI Grand Nord

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !