•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Conflit de travail : accord de principe pour les employés du secteur public de la C.-B.

Des travailleurs en grève du Syndicat des employés généraux de la Colombie-Britannique tiennent des drapeaux.

Des membres du Syndicat des employés généraux de la Colombie-Britannique (BCGEU) maintiennent une ligne de piquetage devant un centre de distribution de BC Liquor à Delta, le 15 août.

Photo : La Presse canadienne / Darryl Dyck

Radio-Canada

Après neuf jours d'affilée de négociations, le Syndicat des employés généraux de la Colombie-Britannique (BCGEU), qui représente 33 000 travailleurs du secteur public de la province, a conclu un accord de principe avec l'Agence des services publics.

L'accord de principe intervient après deux semaines de grève en août des travailleurs dans des centres de distribution d’alcool et de cannabis qui a entravé l’approvisionnement de ces biens dans la province.

Cet accord prévoit notamment des augmentations de salaire sur trois ans :

  • 1re année : 3,24 % plus 25 cents par heure;
  • 2e année : 5,5 % - 6,75 % selon l’inflation;
  • 3e année : 2 % -3 % selon l’inflation.

Les membres du syndicat doivent maintenant voter, à une date encore non déterminée, pour ratifier l'accord de principe.

L'inflation engloutit les gains de salaire

Selon le professeur assistant en économie à l’Université de Toronto, Rob Gillezeau, si les augmentations de salaire prévues dans cet accord de principe sont importantes, surtout lors de la deuxième année, l'inflation fait en sorte que les travailleurs verront peu de différence dans leur pouvoir d'achat au quotidien.

Votre chèque de paie sera plus élevé, mais il aura du mal à tenir tête avec les pressions inflationnistes qui existent dans l’économie plus large, dit-il. Il reste que l'accord de principe est une victoire pour le syndicat et servira comme un exemple pour d’autres négociations du secteur public dans les prochaines années, ajoute-t-il.

Annulation d’une grève d’autobus à West Vancouver

Mercredi a aussi vu la conclusion d’une entente entre le syndicat qui représente les conducteurs d’autobus de West Vancouver, et le district. Le syndicat affirme avoir conclu une entente avec celui-ci qui les amènera en arbitrage contraignant pour établir une nouvelle convention collective.

L’annonce évite une grève d’autobus qui devait commencer jeudi.

La section locale 134 du syndicat Amalgamated Transit Union (ATU) représente 150 chauffeurs, mécaniciens et travailleurs d’entretien chez West Vancouver Transit, aussi connu sous le nom de Blue Bus.

Le syndicat déplore notamment que ses employés gagnent 3,30 $ de moins que leurs collègues du Grand Vancouver qui font, dit-il, le même travail qu’eux.

La pression du public nous a aidés à convaincre notre employeur à accepter notre offre d’arbitrage, dit le président de la section locale du syndicat, Cornel Neagu, dans un communiqué.

La section Commentaires est fermée

Les commentaires sont modérés et publiés du lundi au vendredi entre 6 h et 23 h 30 (heure de l’est).

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Chargement en cours

Infolettre ICI Colombie-Britanique

Une fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité régionale.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre d’ICI Colombie-Britanique.