•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

1 mort et 9 disparus dans un écrasement d’hydravion près de Seattle

Un bateau de plongeurs de la Garde côtière américaine parcourt les environs de l'île Whidbey, au nord de Seattle, le lundi 5 septembre 2022.

La Garde côtière a interrompu ses recherches des neuf personnes disparues dans l'écrasement d'hydravion survenu dimanche.

Photo : Associated Press / Stephen Brashear

Radio-Canada

Une personne est morte et neuf autres, dont un enfant, manquent toujours à l’appel à la suite de l’écrasement d’un hydravion survenu dimanche dans les eaux du détroit de Puget au nord de Seattle, dans l’État de Washington.

Lundi, la Garde côtière américaine a poursuivi ses recherches en vue de retrouver les disparus, mais sans succès. Les autorités ont interrompu les recherches après avoir quadrillé une zone de quelque 7250 kilomètres carrés.

Tous les proches ont été informés de la décision d’interrompre les recherches, indique la Garde côtière sur son compte Twitter. Nos coeurs sont avec les familles, les proches et les amis des disparus.

Le vol de l’entreprise Northwest Seaplanes a quitté Friday Harbor, une destination touristique populaire de l’État de Washington situé dans les îles San Juan, à l’est de l’île de Vancouver, pour se rendre à l’aéroport municipal de Renton, en banlieue de Seattle, explique William Colclough, un porte-parole de la Garde côtière américaine.

L’avion de type DHC-3 Turbine Otter s’est abîmé près de l’île Whidbey, à quelque 50 kilomètres au nord du centre-ville de Seattle. Le Bureau national de la sécurité des transports des États-Unis a dépêché une équipe de sept personnes pour enquêter sur les circonstances de l’accident.

Les causes de l’écrasement sont inconnues pour l’instant.

Les hydravions sont un moyen de transport courant dans le détroit de Puget, ainsi que dans le détroit de Georgia et la mer des Salish, en Colombie-Britannique.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...