•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Vérif : la CAQ a-t-elle rempli sa promesse sur les maternelles 4 ans?

Des crayons de couleurs dans un verre sur un bureau.

Le nombre de classes de maternelle 4 ans a triplé sous le règne Legault, mais on est loin des 5000 classes promises lors de la campagne de 2018.

Photo : CBC/David Donnelly

Nahila Bendali

Lors de la dernière campagne électorale, François Legault avait fait des classes de maternelle 4 ans une promesse phare. Il a affirmé avoir triplé le nombre de classes depuis son arrivée au pouvoir. Mais quatre ans plus tard, le chef caquiste a raté sa cible d’un accès universel.

Plus tôt cette semaine, François Legault a affirmé : On a triplé le nombre de maternelles 4 ans. Pour moi, c’est un gros plus pour les enfants, en particulier les enfants qui ont des difficultés [...] On va continuer de développer les maternelles 4 ans.

Sur cette donnée, François Legault a raison.

À la rentrée 2018-2019, il y avait 394 classes de maternelle 4 ans au Québec.

François Legault en visite sur le terrain d'une école, accompagné de candidats.

En visite dans une école à Laval, le chef caquiste François Legault a affirmé que le nombre de classes de maternelle 4 ans a triplé sous son mandat.

Photo : La Presse canadienne / Ryan Remiorz

Lors de la dernière rentrée scolaire, le ministère de l’Éducation prévoyait un total de 1610 classes, un nombre à confirmer lors du recensement des élèves à la fin de septembre.

Il est donc vrai d’affirmer que le nombre de classes a triplé, voire quadruplé sous le règne Legault.

Une promesse non respectée

Mais lors de la dernière campagne électorale, François Legault avait promis des classes de maternelle 4 ans pour tous les petits Québécois de cet âge dans un horizon de cinq ans, ce qui équivaut à plus de 5000 classes.

Il avait même mis son siège en jeu sur cet enjeu à l’époque.

En 2019, le gouvernement Legault avait abaissé cette cible à 2600 classes d’ici la rentrée 2023, en prévoyant un taux de fréquentation de 50 % des enfants de quatre ans.

En février 2021, le ministère de l’Éducation a reporté de deux ans l’ouverture de toutes ces classes, soit en septembre 2025.

En ce moment, près de 16 000 enfants sont en maternelle 4 ans. Le taux de fréquentation est donc de 18 %.

Lorsque la CAQ avait présenté sa promesse en 2018, elle avait affirmé que l’arrivée de la maternelle 4 ans universelle permettrait de libérer 50 000 places à contribution réduite en garderie. Mais comme la fréquentation est plus basse que prévu dans les maternelles 4 ans et que le déploiement est plus lent, ces gains ne se sont pas matérialisés.

Explosion des coûts

La CAQ avait également sous-évalué les coûts de construction d’une classe de maternelle 4 ans.

Lors de la campagne de 2018, le parti estimait à 120 000 $ le coût moyen d’une classe.

Le gouvernement Legault avait révisé ce montant à la hausse, en cours de mandat, à 800 000 $ en moyenne.

Depuis, le ministère de l’Éducation n’évalue plus les coûts spécifiques à une classe de maternelle 4 ans. En date de mars 2022, le coût moyen par classe, tous niveaux confondus, atteignait 1,2 million de dollars.

Avec la collaboration d'Olivier Bachand et de Nathalie Lemieux

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !