•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Santé Canada approuve le vaccin de Moderna contre le variant Omicron

Modélisation du virus de la COVID-19.

Le vaccin bivalent SpikevaxMD de Moderna est conçu pour reconnaître les mutations du sous-variant Omicron BA.1.

Photo : Shutterstock / Lightspring

Radio-Canada

Santé Canada a approuvé jeudi le vaccin bivalent contre la COVID-19 de Moderna, qui cible la souche originelle du coronavirus ainsi que le sous-variant Omicron BA.1.

Les vaccins contre la COVID-19 jusqu'à présent disponibles ciblaient uniquement la souche originelle du virus, alors que le vaccin bivalent SpikevaxMD de Moderna est conçu pour mieux reconnaître le sous-variant Omicron BA.1.

Le volume d'une dose de ce vaccin bivalent sera de 50 microgrammes; la moitié de son contenu cible la souche de coronavirus d'origine, tandis que l'autre moitié cible Omicron.

Récemment autorisé au Royaume-Uni et aux États-Unis, le Canada a lui aussi autorisé jeudi ce vaccin bivalent pour les 18 ans et plus.

Selon les données présentées à Santé Canada, les résultats ont démontré que le nouveau vaccin bivalent Spikevax induit des réponses immunitaires similaires au virus originel et des réponses immunitaires significativement plus élevées au virus Omicron BA.1.

De plus, s’il ne cible pas spécifiquement les sous-variants BA.4 et BA.5 du variant Omicron, des essais cliniques suggèrent que le nouveau vaccin bivalent suscite une réponse supérieure d’anticorps neutralisants contre ces sous-variants par rapport à une deuxième dose de rappel avec le vaccin initial.

Cette annonce marque un grand jalon dans la lutte contre la COVID-19, a indiqué Dr Howard Njoo, administrateur en chef adjoint de la santé publique du Canada, qui estime que le vaccin bivalent Spikevax offrira aux Canadiens une option de mise à jour pour s’adapter au virus.

« La vaccination continue d’être une des meilleures façons de se protéger contre la mort. »

— Une citation de  Dr Howard Njoo administrateur en chef adjoint de la santé publique du Canada

Les taux d'effets secondaires pour ce nouveau vaccin sont similaires au vaccin initial.

Le bivalent recommandé comme dose de rappel

Le Comité consultatif national de l'immunisation (CCNI) recommande qu'une dose de rappel du vaccin bivalent soit offerte aux personnes de 18 ans et plus et aux adolescents âgés de 12 à 17 ans atteints de maladies immunodéprimées modérément à sévèrement. Toutefois, si ce vaccin n'est pas disponible, le vaccin initial, qui demeure très efficace, peut être administré comme dose de rappel, a expliqué le Dr Njoo.

Les personnes vulnérables et celles qui doivent prendre une dose de rappel ne devraient pas reporter leur rendez-vous si le vaccin bivalent n'est pas disponible, recommande l'administrateur en chef adjoint de la santé publique du Canada.

« Toute personne qui décide de reporter la dose de rappel en attendant le bivalent devrait évaluer son risque personnel. »

— Une citation de  Dr Howard Njoo administrateur en chef adjoint de la santé publique du Canada

Une campagne de vaccination

Le gouvernement fédéral a acheté 12 millions de doses du vaccin bivalent, selon Moderna. Les livraisons sont attendues dans les prochains mois, a indiqué le Dr Njoo.

Il y aura assez de vaccins bivalents au Canada pour toutes les personnes âgées de 18 ans et plus en automne comme en hiver, a-t-il souligné.

Le Dr Njoo a indiqué qu'ils travaillaient en étroite collaboration avec les provinces pour que des programmes de campagne de vaccination soient déployés à travers le pays.

Pfizer a également développé un vaccin bivalent contre le sous-variant BA.1 de Pfizer; sa demande est présentement à l'étude par Santé Canada.

De plus, Moderna et Pfizer ont développé des vaccins bivalents ciblant les sous-variants BA.4 et BA.5, mais les compagnies n'ont pas encore soumis ces produits pour approbation à Santé Canada. Aux États-Unis, la FDA a annoncé mercredi son approbation des vaccins bivalents par Pfizer et Moderna qui ciblent spécifiquement les sous-variants BA.4 et BA.5. Santé Canada indique qu'elle compte obtenir des soumissions de ces compagnies pour approbation d'ici quelques semaines.

Avec des informations de Mélanie Meloche-Holubowski

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !