•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Rimouski dans la mire de Québec solidaire

Carol-Ann Kack et ses partisans.

La candidate accueillait les militants de Québec solidaire mercredi pour une soirée festive.

Photo : Radio-Canada / Michel-Félix Tremblay

Jour quatre de la campagne électorale : c'était au tour de la candidate de Québec solidaire dans Rimouski, Carol-Ann Kack, de lancer officiellement sa campagne mercredi en début de soirée. Aussi au cours de la journée, le co-porte-parole du parti Gabriel Nadeau Dubois était de passage à Rivière-du-Loup.

Québec solidaire (QS) souhaite faire une première percée dans l’Est-du-Québec et convoite particulièrement la circonscription de Rimouski.

Le parti tentera de répéter l’exploit de 2018 à Sherbrooke et à Rouyn-Noranda — capitales régionales et villes étudiantes à l’image de Rimouski — lorsque ces deux circonscriptions sont tombées aux mains de Québec solidaire. Christine Labrie avait remporté son pari en devenant la première élue solidaire dans la circonscription, et Émilise Lessard-Therrien avait fait un gain historique en remportant Rouyn-Noranda–Témiscamingue.

En 2018, les voix pour le parti avaient augmenté en proportion par rapport aux élections précédentes. À Rouyn-Noranda–Témiscamingue, le pourcentage de vote était de 11 % en 2014 et de 32 % en 2018. Dans la circonscription de Sherbrooke, la proportion de votes est passée de 13 % en 2014 à 34 % en 2018.

Des centaines de bénévoles dans l’équipe

L’espoir de remporter Rimouski est sincère. On va mener notre plus grande campagne de Québec solidaire à ce jour dans Rimouski. Ce n’est pas pour rien qu’en ce moment, on récolte des fruits : on voit le niveau d’implication, la grosseur de la campagne, souligne Carol-Ann Kack. C’est du travail qui s’est fait depuis plusieurs années. […] C’est ce qui fait qu’on peut avoir plusieurs centaines de bénévoles.

Des militants de Québec solidaire rassemblés pour l'inauguration de la campagne de Carol-Ann Kack.

La campagne électorale de la candidate solidaire dans Rimouski Carol-Ann Kack a été lancée officiellement mercredi en début de soirée.

Photo : Radio-Canada / Michel-Félix Tremblay

Selon la candidate, les nombreux bénévoles sur le terrain constituent la force de QS. C’est ça qui nous a permis de déjouer les statistiques, déclare-t-elle.

On a de grandes ambitions dans Rimouski comme on en a ici dans Rivière-du-Loup. On veut faire élire des députés solidaires dans l’Est-du-Québec, renchérit le co-porte-parole Gabriel Nadeau Dubois qui était de passage mercredi à Rivière-du-Loup. QS présente sa meilleure équipe dans la région. Ça commence ici avec Myriam [Lapointe-Gagnon], avec Carol-Ann Kack et ça se termine avec Yv Bonnier Viger dans Gaspé, énumère-t-il.

Bannière promotionnelle de notre dossier sur les élections provinciales au Québec.

Or, la bataille est loin d’être gagnée, car Rimouski appartient au Parti québécois depuis près de 30 ans. QS s’adressera ainsi principalement aux 5000 étudiants du Cégep et de l’UQAR en âge de voter en tentant de les convaincre de s’inscrire sur la liste électorale de Rimouski.

Sans surprise, les pancartes électorales sont nombreuses, particulièrement près des institutions d’enseignement.

« On a besoin d’être visible. »

— Une citation de  Carol-Ann Kack, candidate de Québec solidaire

Ce n’est pas anodin, c’est parce que Québec solidaire est prêt à rentrer dans Rimouski. Moi je pense que Rimouski est aussi prête à changer d’ère. C’est un signal fort qu’on voulait envoyer. Moi je suis prête, ça fait quatre ans que je travaille dans la circonscription, affirme avec vigueur la candidate solidaire.

Gabriel Nadeau Dubois sera de passage à Rimouski le 2 septembre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !