•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vols avec effraction : la police de Québec arrête deux suspects

Plan rapproché d'un écusson portant les armoiries du Service de police de la Ville de Québec.

Le SPVQ a procédé à l'arrestation de deux suspects en collaboration avec le Service de police de Lévis.

Photo : Radio-Canada / Alexandre Duval

Les policiers de Québec ont annoncé mercredi avoir arrêté un homme de 39 ans et une femme de 28 ans en lien avec une série de vols avec effraction commis au cours des derniers mois.

Ce sont les enquêteurs du Module des crimes généraux du Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) qui ont procédé aux arrestations en collaboration avec leurs confrères du Service de police de la Ville de Lévis.

Les deux suspects ont été appréhendés dans le cadre d’une enquête portant sur une série d’introductions par effraction survenues depuis le début du mois de juin dans des commerces et sur des chantiers de construction de la grande région de Québec. La valeur des objets dérobés totalise plus de 150 000 $.

Perquisitions

Les policiers ont également mené deux perquisitions. Ils ont saisi divers objets ainsi qu’un montant d’argent, des stupéfiants et deux véhicules.

Le suspect de 39 ans devait comparaître ce mercredi au palais de justice de Québec pour répondre à des accusations d’introductions par effraction, de vols et de recel.

Sa complice présumée de 28 ans a pour sa part été libérée sous promesse de comparaître.

Enquête toujours en cours

L’enquête du SPVQ se poursuit. Les policiers invitent toute personne ayant des informations à transmettre à composer le 911 pour une intervention immédiate ou le 418 641-AGIR (2447).

Les gens se trouvant à l’extérieur de la ville de Québec peuvent composer sans frais le 1 888 641-AGIR, et ce, n’importe où en Amérique du Nord.

Le numéro de référence du dossier est le QUE-220816-00051-298.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.

En cours de chargement...