•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le port spatial de Canso obtient le feu vert

Un bâtiment rectangulaire.

Voici à quoi ressemblera l'extérieur du centre de contrôle et de lancement pour le projet de port spatial de Canso, en N.-É.

Photo : Gracieuseté : Maritime Launch Services

Radio-Canada

La construction du premier port de lancement de fusées du Canada peut maintenant aller de l'avant à Canso, en Nouvelle-Écosse. Le projet a reçu son approbation environnementale.

Spaceport Nova Scotia sera utilisé pour lancer et mettre en orbite des satellites d'imagerie et de communications.

Une fois terminé, le port spatial comprendra une rampe de lancement et un centre de contrôle près de la petite ville traditionnellement tributaire de la pêche commerciale.

Le chef de la direction de Maritime Launch Services, Stephen Matier, dit que le port spatial permettra au Canada de s'approprier une part de l’industrie aérospatiale en pleine expansion.

Ce site de lancement est important sur le plan mondial, mais c'est aussi très important pour le Canada parce que le pays produit des satellites, mais les envoie toujours en orbite ailleurs, remarque Stephen Matier.

Steve Matier, président de Maritime Launch Services, explique le projet de spatioport le 11 décembre 2017 à Dartmouth.

Steve Matier, président de Maritime Launch Services, explique le projet de spatioport le 11 décembre 2017 à Dartmouth.

Photo : La Presse canadienne / Andrew Vaughan

Un rapport de 2020 de l'équipe d'analyse économique de l'Agence spatiale canadienne indique que le secteur spatial a généré 2,5 milliards $ au PIB du Canada en plus de soutenir 22 879 emplois en 2019.

La porte-parole du ministère de l'Environnement et du Changement climatique, Tracy Barron, dit que le projet peut aller de l'avant, car il satisfait les conditions d'évaluation environnementale.

En tant qu'organisme de réglementation, nous continuerons à obliger l'entreprise à respecter nos normes environnementales pour garantir que l'environnement reste protégé, assure-t-elle.

Il y a de l'opposition envers ce projet depuis le début. Par exemple, le groupe communautaire Action Against Canso Spaceport s'y oppose pour des raisons environnementales. Il craint la contamination par les carburants toxiques utilisés par les fusées.

Mais la porte-parole de Maritime Launch, Sarah McLean, affirme que la société a réuni une équipe d'experts de l'industrie en matière de surveillance et de gestion environnementale, d'exploitation de ports spatiaux et de gestion de la construction pour répondre aux préoccupations environnementales.

Lancement d'une fusée ukrainienne Cyclone-4M sur une capture d'écran d'une simulation vidéo.

Maritime Launch Services prévoit lancer de la Nouvelle-Écosse des fusées Cyclone-4M conçues en Ukraine.

Photo : Maritime Launch Services

Notre analyse de sécurité a été examinée et acceptée par la division de la sécurité de Transports Canada, car les lancements spatiaux depuis le Canada sont réglementés par l'agence fédérale, explique Sarah McLean.

La société a signé un bail sur des terres de la Couronne de la province pour construire et exploiter le centre. Le bail a une durée de 20 ans avec une option de renouvellement pour un autre 20 ans.

L’emplacement couvre un peu plus de 135 hectares de terres de la Couronne près de Canso, Little Dover, et Hazel Hill.

Barry Carroll, le directeur administratif de la Municipalité du district de Guysborough, dit que la communauté est pleinement favorable au futur port spatial.

Nous nous attendons à ce que cela apporte d'énormes avantages à la municipalité et à la province à long terme, dit-il.

Il croit que ça va attirer plus de gens et d’entreprises dans la région en plus d’attirer des touristes et de permettre d’informer la communauté sur l'industrie aérospatiale.

La construction commencera l'année prochaine dans l’espoir d’avoir un premier lancement d'ici la fin de 2024.

Avec les informations de Danielle Edwards, de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...