•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La santé publique confirme un cas de variole simienne chez un enfant

Des éprouvettes contenant des échantillons du virus.

La santé publique précise que la majorité des cas d'infection chez les enfants résultent d’un contact au sein d'un même domicile.

Photo : Reuters / DADO RUVIC

Radio-Canada

La Direction régionale de santé publique de Montréal confirme un cas de variole simienne chez un enfant de 4 ans ou moins.

Selon Danny Raymond, conseiller en communications au CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal, l’enfant en question a été déclaré positif par PCR à deux reprises au Laboratoire de Santé publique du Québec.

Sans donner davantage d’informations sur l’origine de ce cas, pour des considérations de confidentialité, la santé publique assure que toutes les interventions nécessaires pour protéger la santé de la population ont été mises en œuvre.

À ce jour, à travers le monde, la majorité des cas parmi les enfants ont été acquis par le biais d’un contact au sein d'un même domicile, précise par ailleurs la DRSP de Montréal.

Le 30 août, la santé publique du Québec recensait un total de 493 cas de variole simienne dans la province.

Dans sa dernière mise à jour, vendredi, l'Agence de la santé publique du Canada signalait quant à elle 1228 cas répartis dans neuf provinces, avec 35 hospitalisations et aucun décès.

La variole simienne se propage lorsqu'une personne a un contact physique étroit avec les lésions, les vêtements ou les draps d'une personne infectée. Les symptômes peuvent inclure une éruption cutanée, des ganglions lymphatiques enflés et de la fièvre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !