•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Québec solidaire promet des bus rapides entre Québec et Lévis

Le co‑porte‑parole de Québec solidaire Gabriel Nadeau-Dubois

Le co‑porte‑parole de Québec solidaire a dévoilé les ambitions de son parti en matière de transports pour la Capitale-Nationale.

Photo : Radio-Canada / Dany Pilote

Trois lignes de Service rapide par bus (SRB), une nouvelle ligne de tramway entre Limoilou et Charlesbourg, transformation de quatre tronçons d'autoroute en boulevards urbains : Québec solidaire (QS) a présenté sa « Révolution transport à Québec » et 10 engagements d'une valeur de 5,3 milliards de dollars en matière de mobilité dans la Capitale-Nationale.

Les co-porte-parole de Québec solidaire, Gabriel Nadeau-Dubois et Manon Massé, ainsi que le candidat dans Taschereau, Étienne Grandmont, ont présenté le plan mercredi matin à la promenade Samuel-De-Champlain, à Québec.

Gabriel Nadeau-Dubois et Manon Massé marchent en compagnie de deux hommes, avec un policier à l'arrière, devant l'autobus de Québec solidaire.

Gabriel Nadeau-Dubois, Manon Massé et le candidat Étienne Grandmont (à la gauche de Mme Massé) ont promis une « Révolution transport à Québec ».

Photo : Radio-Canada / Dany Pilote

Nous, ce qu'on veut, ce n'est pas s'attaquer à des tabous ou faire des démonstrations de vertus, ce qu'on veut c'est donner des choix écologiques aux gens, a martelé Gabriel Nadeau-Dubois.

Si un gouvernement solidaire est élu le 3 octobre prochain, il s'engage à réaliser la phase numéro un du tramway et ramènerait la ligne du tramway entre Limoilou et Charlesbourg qui avait été amputée par la CAQ.

Carte montrant les différents trajets des proposition du parti.
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Carte des propositions de Québec Solidaire pour le transport et la mobilité dans la région de Québec.

Photo : Québec solidaire

De plus, une nouvelle ligne du tramway desservirait l'Aéroport international Jean-Lesage de Québec.

Un nouveau SRB relierait l'est de Lévis à l’ouest de Québec en passant par le pont de Québec.

Deux autres nouvelles lignes de SRB verraient le jour : une dans l’axe du boulevard Charest, l'autre vers le nord-ouest, en passant par les secteurs Vanier, Lebourgneuf et Neufchâtel.

Finalement, quatre tronçons d'autoroute seraient transformés en boulevards urbains.

Autoroutes transformées :

  • Dufferin-Montmorency sur les rives de la baie de Beauport
  • Laurentienne à l’entrée de la basse-ville
  • Charest entre le quartier Saint-Sauveur et l’autoroute Robert-Bourassa
  • Robert-Bourassa à côté de l’Université, au sud de Quatre-Bourgeois

SRB plutôt qu'un 3e lien

Avec ces investissements totalisant 5,3 milliards de dollars, QS souhaite que Québec rattrape son retard en matière de transport collectif.

Plutôt que de construire un nouveau lien entre Québec et Lévis, la formation politique de gauche opterait plutôt pour un SRB, un système de transport par autobus qui circule sur des voies spéciales légèrement surélevées.

Rappelons que Lévis, puis Québec avaient abandonné l'idée de mettre sur pied un tel système de transport en 2017.

Selon le candidat Étienne Grandmont, la majorité des déplacements interrives se font entre l'ouest de Lévis et l'ouest de Québec.

On n'a pas utilisé nos infrastructures à leur pleine capacité, explique M. Grandmont, lui qui est l'ancien directeur général de l'organisme Accès Transports viables et ex-membre du comité directeur du projet de tramway de la Ville de Québec.

L'intérieur d'un véhicule SRB.

Une modélisation du Service rapide par bus (SRB) que proposait la Ville de Québec avant d'abandonner le projet en 2017.

Photo : Ville de Québec

« Québec est en retard. C'est pas un village Québec! C'est la capitale nationale du Québec, cette ville mérite un réseau de transport structurant digne de ce nom. »

— Une citation de  Gabriel Nadeau-Dubois, co-porte-parole de Québec solidaire

Imprécision volontaire

Le plan demeure flou sur de nombreux détails. L'étendue de l'insertion du SRB, l'emplacement exact des voies partagées, n'a pas été dévoilée par Québec solidaire.

La planification urbaine précise des projets de transports collectifs, c'est au gouvernement de proximité de le faire, se défend Gabriel Nadeau-Dubois, qui affirme ne pas vouloir répéter les erreurs de la CAQ en imposant des lignes directrices trop rigides aux villes de Québec et de Lévis.

Le co-porte-parole a également tendu la main au maire de Québec, Bruno Marchand, qui a dévoilé mardi sa liste de demandes aux partis politiques.

C'est un maire qui veut lutter pour vrai contre les changements climatiques, qui veut améliorer la qualité de vie de ses concitoyens et concitoyennes. Ce que je veux lui dire c'est qu'à Québec solidaire, on va être là, conclut Gabriel Nadeau-Dubois.

Pas le bon projet, selon Drainville

En point de presse mercredi après-midi, le candidat caquiste dans la circonscription de Lévis, Bernard Drainville, a critiqué le plan des solidaires, particulièrement en ce qui concerne le SRB.

Tu dis SRB dans la région de Québec, et ça fait pas trop gagnant, dit-il, invoquant la déconfiture du projet en 2017.

Bien qu'il croie que Québec solidaire est sincère sur la question des changements climatiques, l'ex-animateur de radio pense que le plan de son parti est le meilleur. Il affirme que le Réseau express de la Capitale que veut bâtir la CAQ prévoit déjà des voies réservées et une meilleure desserte à la tête des ponts.

Carte du réseau complet.

Le Réseau express de la Capitale proposé par la CAQ regroupe quatre composantes : la construction d’un tunnel entre Québec et Lévis, l’interconnexion des réseaux de transport des deux rives, la desserte par voies réservées des banlieues nord de la capitale et l’aménagement d’un tramway à Québec.

Photo : Radio-Canada


Arriver avec une idée qui nous fait recommencer à zéro, alors qu'il y a déjà un projet sur la table? Pourquoi est-ce qu'ils ne se rallient pas au projet qui est sur la table?, questionne-t-il.

Bouton menant au portail sur le tramway de Québec

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !