•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des dîners à prix abordables offerts dans quatre écoles de Sherbrooke

Ariel Michaud reçoit son repas.

Les enfants de quatre écoles primaires de Sherbrooke auront accès au projet La cantine pour tous cette année.

Photo : Radio-Canada / Romy Boutin St-Pierre

Radio-Canada

Les enfants de quatre écoles primaires de Sherbrooke pourront s'offrir des dîners à bas prix grâce à l'implication de l'organisme La cantine pour tous.

Ce programme vise à rendre les repas des traiteurs accessibles à tous et que les repas sains offerts dans les écoles ne soient pas accessibles uniquement aux élèves privilégiés, explique d'entrée de jeu le directeur de l'organisme, Thibaud Liné.

L'an dernier, les écoles Sylvestre et Larocque participaient déjà au programme. Cette année, il sera offert aux enfants de Desjardins et de Pie-X-l'Assomption. Les repas seront préparés par l'organisme La grande table.

Ce qui fait l'originalité du projet, c'est que les parents payent à la hauteur de leurs moyens. Nous, on complète leur contribution avec des fonds qu'on va chercher et on paye le traiteur local à un juste prix, ajoute M. Liné.

Cette façon de faire existe depuis 30 ans à Terre-Neuve. On s'est inspiré d'eux. Le système est éprouvé. On fait un suivi assez fin et au final, on se rend compte que les parents jouent le jeu. Ils comprennent très bien que lorsqu'ils ont besoin d'aide, ils contribuent au maximum de ce qu'ils peuvent. Certains qui ont plus de moyens contribuent plus que ce qu'on leur recommande ce qui permet de financer les repas des autres, dit-il.

Le directeur général de l'organisme soutient que La cantine pour tous s'adapte à tous les besoins. Certains s'inscrivent pour deux jours par semaine et d'autres ont vraiment besoin d'avoir un soutien pour l'alimentation de leurs enfants. On a créé le programme pour faire de la sécurité alimentaire et de l'accès à la saine alimentation.

« La charge financière ne repose pas sur les organismes qui produisent les repas. C'est le rôle de La cantine pour tous de centraliser les efforts pour trouver des solutions financières. Les parents sont contents, dans une situation où les prix augmentent, de ne pas augmenter leur contribution.[...] Nos bailleurs de fonds ont été très collaboratifs là-dessus.  »

— Une citation de  Thibaud Liné, directeur général de La Cantine pour tous

Si au départ, le programme n'était offert que dans des écoles défavorisées, l'objectif, c'est que les enfants de toutes les écoles y aient accès. Il y a des enjeux de sécurité alimentaire et de saine alimentation dans toutes les écoles. Maintenant, on travaille avec les écoles qui se manifestent à nous, ajoute M. Liné.

Ce dernier rappelle que le Canada est le seul pays du G7 à ne pas avoir de programme universel de dîners dans ses écoles et qu'au Québec, en 2018, un enfant sur six vivait dans un contexte d'insécurité alimentaire.

Dans l'ensemble du Québec, 15 000 élèves ont accès au programme La cantine pour tous. L'an prochain, l'organisme espère offrir le projet à 33 000 écoliers.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !