•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Hydromellerie Prairie Bee : Découverte et dégustation en français

Haida est debout devant un grand édifice rouge

La Prairie Bee Meadery a ouvert ses portes en 2016.

Photo : Radio-Canada / Nicole Lavergne Smith

Au cours de ce printemps, la Fransaskoise Haida Gervais a rejoint les rangs de l’hydromellerie artisanale Prairie Bee Meadery comme assistante à la production. C’est dans un grand édifice rouge, situé à 20 km à l'ouest de Moose Jaw, que l’entreprise produit annuellement environ 20 000 bouteilles de cette boisson alcoolisée à base d’eau et de miel.

Haida en t-shirt noir devant les ruches.

Haida Gervais devant les ruches qui contiennent les abeilles qui produisent le miel pour l'hydromel.

Photo : Radio-Canada / Nicole Lavergne Smith

Originaire du Yukon, Haida Gervais a passé une grande partie de sa vie en Saskatchewan. Elle affirme que l’expérience qu’elle a accumulée dans le domaine de l'horticulture l’a bien préparée pour son travail à l’hydromellerie.

En peu de temps, la Fransaskoise a beaucoup appris sur la production de cette boisson fermentée. Ses tâches consistent à superviser les différents aspects de la production, à vendre l’hydromel aux marchés des fermiers et à accueillir les touristes, incluant les francophones.

Pour moi, c’est comme être un membre de la famille, explique Haida Gervais au sujet de ses collègues. On s’entend bien ensemble et on a tous le même âge. C'est vraiment être avec tes meilleurs amis chaque jour.

Prairie Bee Meadery participe à la plateforme Terego, un réseau de stationnements gratuits pour des campeurs qui souhaitent aller à la découverte des territoires canadiens.

C’est ce programme qui permet à l’entreprise d'attirer des touristes québécois et qui donne l’occasion à Haida Gervais de faire de plus en plus de tournées de l’hydromellerie en français.

L'hydromellerie Prairie Bee a ouvert ses portes en 2016. L’idée est venue du grand jardin opéré par les parents des propriétaires. Ils ont ensuite décidé d’ajouter une cinquantaine de ruches pour assurer la pollinisation de leurs fruits de jardin.

Cette démarche a beaucoup aidé dans la production de fruits, mais a aussi produit une grande quantité de miel.

« Ils ne savaient pas quoi faire avec tout ce miel! »

— Une citation de  Haida Gervais, assistante à la production à Prairie Bee Meadery

L’idée de produire l’hydromel s’est alors imposée. L’entreprise tente maintenant de diversifier les saveurs de ses produits en privilégiant les fruits locaux.

Les consommateurs peuvent les retrouver dans divers magasins à travers la Saskatchewan ainsi que dans d’autres provinces.

L’entreprise a gagné beaucoup de prix et Haida Gervais se dit fière de faire partie de cette équipe qui confectionne des produits de qualité.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !