•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des enfants hospitalisés se rendent à la chirurgie dentaire… en voiture

La fillette à bord de la voiturette entre la salle d'attente et le bloc opératoire de l'hôpital de Jonquière.

Eve-Kim Lamontagne doit bientôt subir une chirurgie dentaire. Elle a fait une démonstration du petit véhicule électrique.

Photo : Radio-Canada / Gilles Munger

Les enfants admis à l'hôpital de Jonquière pour y subir des interventions chirurgicales dentaires auront droit à un baume pour adoucir leur séjour.

La Fondation santé Jonquière a reçu en don un petit véhicule électrique de 12 volts que peuvent conduire ces enfants.

La voiturette permet aux jeunes patients de se rendre de la salle préopératoire jusqu'au poste d'accueil.

À cet endroit, après avoir enfilé les vêtements d'usage et discuté avec l'anesthésiste, ils reprennent le volant pour se rendre dans la salle d'opération pour l'intervention chirurgicale.

Le petit véhicule est évalué entre 1500 $ et 3500 $ et a été offert par Arnold GM, de Jonquière.

« Il faut que ce soit intéressant pour le patient et on l'a très bien vu avec les deux jeunes qui ont conduit le véhicule. Ça enlève le focus sur l'opération. Ça élimine le stress, ça baisse l'anxiété chez l'enfant qui va subir une opération. »

— Une citation de  Sandra Lévesque, directrice générale de la Fondation santé Jonquière

La mère de Ève-Kim Lamontagne, Marie-Ève Cauchon, indique qu'un tel jouet apporte de la magie aux enfants comme la sienne, qui a cinq ans.

Au lieu de laisser une expérience qui est plus négative, des fois des pleurs. Je pense que ça va faire une expérience puis un souvenir beaucoup plus positifs.

L’infirmière à l'hôpital de Jonquière croit que le personnel appréciera aussi cet outil.

Plusieurs autres hôpitaux ont également des voiturettes pour divertir les enfants, dont celui de Chicoutimi et le Centre mère-enfant du Centre hospitalier universitaire de Québec.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !