•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mgr Pierre-Olivier Tremblay entre en fonction comme évêque du diocèse de Hearst-Moosonee

Monseigneur Pierre-Olivier Tremblay assis dans le choeur de la catédrale Notre-Dame de l’Assomption à Hearst.

Mgr Pierre-Olivier Tremblay a été installé dans le diocèse de Hearst-Moosonee le 24 août 2022.

Photo : Radio-Canada / Jimmy Chabot

Le nouvel évêque du diocèse de Hearst-Moosonee, Mgr Pierre-Olivier Tremblay, entre officiellement en fonction mercredi, dans le cadre d’une messe d’inauguration à la cathédrale Notre-Dame de l’Assomption, à Hearst.

Quatorze archevêques et évêques sont attendus, ainsi que de nombreux prêtres, des membres de la famille de l’évêque et des représentants des 25 paroisses et des 13 missions du diocèse, qui comptent quelque 27 000 catholiques, indique le diocèse dans un communiqué de presse.

La cérémonie est présidée par Mgr Marcel Damphousse, archevêque métropolitain de la province ecclésiastique d’Ottawa-Cornwall, à laquelle appartient le diocèse de Hearst-Moosonee.

Mgr Tremblay a été nommé le 24 juin évêque de ce diocèse. Auparavant, il était évêque auxiliaire à Trois-Rivières, au Québec, après avoir été ordonné en 2018.

Mgr Pierre-Olivier Tremblay arrive à la cathédrale.

Mgr Pierre-Olivier Tremblay entre officiellement en fonction mercredi comme évêque du diocèse de Hearst-Moosonee.

Photo : Radio-Canada / Jimmy Chabot

Cet évêque, le plus jeune du pays à 51 ans, succède à Mgr Robert Bourgon, qui a démissionné en novembre 2020 après un mandat controversé où plusieurs paroissiens s’étaient soulevés contre lui.

Depuis, Mgr Terrence Prendergast, archevêque d’Ottawa-Cornwall, agit comme administrateur apostolique du diocèse.

Mgr Tremblay devient donc le deuxième évêque du diocèse de Hearst-Moosonee, né de la fusion des diocèses de Hearst et de Moosonee en 2018.

Son territoire couvre environ le tiers de l'Ontario.

Mgr Pierre-Olivier Tremblay frappe sur la porte de la cathédrale avec un marteau.

Avant d'entrer dans la cathédrale, Mgr Tremblay a procédé à la cérémonie du marteau.

Photo : Radio-Canada / Jimmy Chabot

En entrevue à Radio-Canada, Mgr Tremblay avait indiqué qu'il comptait notamment lutter contre l’exode des jeunes de l’Église et dynamiser les communautés du diocèse.

Il s’est aussi dit sensible au grand défi de travailler à la réconciliation avec les Premières Nations, les Métis et les Inuit.

La cérémonie est suivie d’une réception à l’Université de Hearst, à quelques pas de la cathédrale.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...