•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fuite de données de BRP : l’entreprise soutient que « l’impact est limité »

Des voitures dans le station de l'usine BRP de Valcourt.

Selon BRP, « les impacts de la cyberattaque sont limités ».

Photo : Radio-Canada / Brigitte Marcoux

Radio-Canada

Au lendemain de la publication sur le web invisible (dark web) de données volées à la multinationale BRP, l'entreprise soutient que « l'impact de cet incident du point de vue de la confidentialité des données est limité ».

Rappelons que Bombardier produits récréatifs (BRP) de Valcourt avait été la cible d'une cyberattaque le 8 août dernier. Les activités de l'entreprise avaient été suspendues pendant plus d'une semaine.

C'est l'organisme sans but lucratif HackFest qui a publié sur sa page Facebook mardi que près de 30 gigaoctets de données avaient été volés lors de cette cyberattaque, et que ces données étaient désormais disponibles sur Internet. Des passeports, des permis de conduire et des contrats font notamment partie de ces données.

Dans un court communiqué publié en fin de soirée mardi, BRP soutient que les quelques employés qui auraient pu être touchés par l’incident ont été contactés et que des ressources appropriées ont été mises à leur disposition, notamment les services de surveillance de crédit.

Selon BRP, l'information compromise au sujet de certains de ses fournisseurs est limitée en quantité et en sensibilité. Aussi, les renseignements personnels des clients n'ont pas été touchés par l'attaque, soutient-on.

L'entreprise assure que si les circonstances devaient changer, BRP contactera directement les personnes ou les sociétés touchées.

L’entreprise, qui compte plus de 20 000 employés répartis à travers le monde, a donné très peu d’informations concernant cette fuite, et avait confirmé que le logiciel ayant été utilisé pour la cyberattaque s'était infiltré dans le système par l'intermédiaire d'un fournisseur de services externes.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !