•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dernier duel entre républicains et démocrates avant les législatives de mi-mandat

Une femme vote dans un salle où l'on voit un énorme aigle rouge peint sur le mur arrière.

Le démocrate Pat Ryan et le républicain Marc Molinaro s'affrontent dans l'État de New York pour le siège du représentant démocrate Antonio Delgado.

Photo : Reuters / Nick Oxford

Agence France-Presse

Inflation, criminalité, avortement.. Un scrutin tenu mardi dans un district américain très disputé sera la dernière occasion pour démocrates et républicains de prendre le pouls des électeurs sur ces questions de société, avant les législatives de novembre.

Les électeurs du centre de l'État de New York sont appelés aux urnes pour désigner leur nouvel élu au Congrès, afin de remplacer l'actuel occupant du poste, le démocrate Antonio Delgado.

Contrairement à la ville de New York, réputée pour être confortablement aux mains des démocrates, ce district rural est bien plus disputé : lors des trois dernières élections présidentielles, il a voté comme le reste du pays. Pour Joe Biden en 2020, pour Donald Trump en 2016 et pour Barack Obama en 2012.

Cette élection est l'un des premiers scrutins serrés depuis que la Cour suprême des États-Unis a annulé le droit fédéral des Américaines à avorter, il y a deux mois, presque jour pour jour.

Pat Ryan, le démocrate qui prétend au siège, a cherché à faire de l'élection un référendum pour ou contre le droit des New-Yorkaises à avorter, accusant son opposant républicain Marc Molinaro d'être trop extrême sur les questions des droits des femmes.

Le conservateur a, lui, fait campagne sur les questions d'inflation et de criminalité, des thèmes véhiculés par le Parti républicain à travers le pays.

Ceux qui sont au pouvoir surveillent cette élection de près, ils injectent des sommes considérables pour la remporter parce qu'ils la voient comme un référendum sur leurs prestations, a-t-il souligné dans un communiqué.

Lors des élections de mi-mandat le 8 novembre, les Américains seront appelés à renouveler les 435 sièges de la Chambre des représentants, un tiers du Sénat et une trentaine de postes de gouverneurs.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !