•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Edmonton pense hausser le ton contre le bruit excessif des véhicules

Gros plan sur les pots d'échappement d'une voiture.

En 2021, 708 amendes pour bruit excessif d'un véhicule ont été distribuées à Edmonton.

Photo : Radio-Canada / Vicky Boutin

Radio-Canada

La Ville d’Edmonton étudiera des façons de mieux appliquer ses règlements liés au bruit excessif des véhicules.

Lundi, les conseillers municipaux de la capitale albertaine ont voté à l’unanimité la modification d'une motion afin d’analyser toutes les options possibles en matière d’amendes et d’application de la loi contre le bruit excessif.

Présentement, les amendes pour le bruit excessif, c'est-à-dire au-dessus de 85 décibels, vont de 162 $ à 250 $.

Terry Hodgkinson, une résidente du centre-ville d’Edmonton, voit cette réévaluation du règlement d’un œil favorable. D’après elle, l’application actuelle de cette loi n’est pas suffisante pour dissuader les gens de faire du bruit.

Le bruit est tellement fort que, parfois, je ne peux même pas entendre ma télévision ni parler au téléphone. Cela trouble ma qualité de vie, affirme-t-elle.

Le conseiller municipal Michael Janz aimerait mettre de l’avant une motion afin d’augmenter la sévérité des amendes liées au bruit. Dans sa proposition, les contrevenants pourraient notamment écoper d'une amende de 5000 $ à la première infraction, et de 10 000 $, à la deuxième infraction.

Toutefois, le règlement municipal doit être modifié pour augmenter le montant de ces amendes. Michael Janz est également prêt à envisager d’autres types de sanctions, comme la confiscation d'un véhicule et une ordonnance de réparer ce qui cause le bruit excessif.

Néanmoins, Terry Hodgkinson espère qu'il y aura des mesures plus concrètes pour s’attaquer au problème.

On peut avoir tous les règlements municipaux possibles, mais s’il n’y a pas de mise en application de la loi, à quel point sont-ils utiles? Je ne pense pas que [les agents municipaux] vont appliquer ces lois sérieusement, dit-elle.

Le rapport de la Ville est attendu d'ici un an.

Les leçons de Red Deer

Red Deer, au sud de la capitale albertaine, entame pour sa part l’application de son nouveau règlement municipal contre le bruit.

La Ville a approuvé une modification de ses règlements en mai afin d’établir un nouveau seuil de bruit excessif. Le niveau sonore des véhicules à l’arrêt ne doit pas dépasser 92 décibels, et 96 décibels, pour les véhicules en marche.

Les amendes pour le bruit excessif à Red Deer sont de 250 $ pour une première infraction, de 500 $ pour la deuxième et de 1000 $ pour la troisième.

La Ville a également acheté cinq sonomètres pour permettre aux agents en patrouille de mieux évaluer les infractions. Ces instruments sont semblables aux pistolets radars et permettent à ses utilisateurs de mesurer du bord de la route le niveau sonore d’un véhicule.

Avec les informations de Katarina Szulc et Taylor Simmons

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !