•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un pourboire suggéré de 30 %, les restaurants exagèrent-ils?

Une borne de paiement à côté d'une facture sur la table d'un restaurant.

Certains restaurants suggèrent un pourboire pouvant atteindre 30 %.

Photo : Radio-Canada / Danielle Nerman

Radio-Canada

Les Canadiens sont souvent appelés à payer davantage en pourboire dans les restaurants depuis le début de la pandémie, mais certains observateurs craignent que cette pratique puisse se retourner contre les restaurateurs.

Elizabeth Carson, critique de restaurants pour CBC Calgary, a remarqué que le pourboire suggéré de 10 % à 20 % sur les bornes de paiement par carte de crédit était passé à 18 %, 25 %, voire 30 % dans certains cas.

Elle ajoute que cela s’ajoute à la hausse d’environ 10 % du prix des plats dans de nombreux restaurants.

Simon Pek, professeur à l’École de gestion Gustavson de l’Université de Victoria, explique que les pourboires suggérés peuvent inciter les clients à donner plus.

« Si les montants suggérés sont plus élevés, ça nous incite à croire qu’il est approprié de donner un plus gros pourboire. »

— Une citation de  Simon Pek, professeur à l'Université de Victoria

Les exploitants des bornes de paiement comme Moneris et Square ne publient pas de données sur le nombre de Canadiens qui versent un pourboire de 25 % ou 30 %. La compagnie Square confirme toutefois que les restaurateurs peuvent personnaliser les pourcentages de pourboires recommandés sur les bornes.

Fâcher les clients?

Jacquie Titherington, gérante au restaurant Blue Star, à Calgary, pense que la pratique d'augmenter les pourboires suggérés pourrait se retourner contre les restaurateurs et les serveurs.

« Ça pourrait dissuader des clients, parce que ça semble excessif. »

— Une citation de  Jacquie Titherington, gérante de restaurant

L’ex-serveuse de Victoria Zoe Smith ajoute qu’elle ne pourrait pas se permettre de laisser un pourboire de 30 %. Elle ne s’attend donc pas à ce que les clients le fassent.

Si je fais du bon travail, je m’attends à recevoir un pourboire de 18 % maximum, raconte-t-elle. Tout le monde a de la difficulté à joindre les deux bouts.

Certains restaurants au Canada gardent une partie des pourboires. Cette pratique est toutefois illégale en Ontario, au Québec et au Nouveau-Brunswick.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...