•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mission dans l’Arctique : un navire de guerre canadien touché par un bris mécanique

Deux personnes en combinaisons thermales sur la glace devant le NCSM Harry DeWolf.

Le NCSM Harry DeWolf ancré au large de l'île de Baffin. Des membres de l'équipage prennent des carottes de glace afin d'étudier les conditions auxquelles est confronté le navire. (Archives)

Photo : shipsforcanada.ca

La Presse canadienne

L'un des plus récents navires de guerre du Canada est contraint d'abandonner une mission dans l'Arctique en raison d'une panne mécanique.

La Marine royale canadienne a confirmé vendredi que le NCSM Harry DeWolf était en route pour rejoindre l'opération Nanook dans le Grand Nord lorsqu'un de ses quatre générateurs diesel est tombé en panne mercredi.

Par conséquent, le navire est sur le chemin du retour vers son port d'attache à Halifax pour des réparations.

La marine a décrit la panne comme un incident isolé qui n'a affecté aucun membre d'équipage ni aucun autre système.

Le voyage aurait été le deuxième voyage dans l'Arctique pour le navire, le premier bateau de patrouille extracôtier de l'Arctique construit au chantier naval d'Halifax dans le cadre de la stratégie nationale de construction navale du Canada.

Il a été livré à la marine le 31 juillet 2020.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !