•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un premier cas de variole simienne détecté au Manitoba

Le virus de la variole simienne vu au microscope, colorisé en jaune sur fond bleu.

Le virus de la variole simienne vu au microscope.

Photo : UK Health Security Agency / Science Photo Library

Un premier cas de variole simienne a été détecté dans la province, a annoncé vendredi le médecin hygiéniste en chef adjoint, Jazz Atwal.

Le virus a probablement été contracté à l'extérieur de la province, a-t-il ajouté.

Cette personne a agi de la bonne façon, elle a cherché à recevoir des soins, ce qui a permis de détecter la maladie, a-t-il affirmé.

Aucune information n’a été fournie sur la personne qui a contracté le virus afin de protéger son identité.

Selon le médecin, les responsables de la santé publique enverront des notifications aux contacts proches et aux endroits fréquentés où le risque de transmission pourrait être accru.

Il rappelle que la transmission du virus se fait par contact prolongé avec une personne ou un objet qui a été contaminé, tout comme par les lésions, liquides corporelles et gouttelettes respiratoires.

Jazz Atwal demande également aux Manitobains de se protéger lors des rapports sexuels et de se faire vacciner s’ils correspondent aux critères de vaccination actuels.

Les hommes ayant des rapports sexuels avec d’autres hommes et répondant à l’un des critères suivants sont admissibles au vaccin :

  • Avoir reçu un diagnostic de gonorrhée, de chlamydia ou de syphilis ces deux derniers mois;
  • Avoir eu des relations sexuelles avec au moins deux personnes dans les 21 derniers jours ou prévoir le faire;
  • Avoir eu des relations sexuelles anonymes dans les 21 derniers jours ou prévoir le faire;
  • Avoir fréquenté des lieux où se produisent des contacts sexuels (par exemple, des bains publics ou des clubs échangistes), ou avoir l'intention de le faire;
  • Avoir été travailleur du sexe ou client d’un travailleur du sexe, ou prévoir le faire.

Une clinique sans rendez-vous

Dans la foulée de cette annonce, le Dr Atwal a fait part de l’ouverture d’une clinique de vaccination sans rendez-vous contre la variole simienne à Winnipeg.

Les personnes admissibles pourront se rendre au 490 rue Hargrave, les 23, 24 et 25 août de 9h à 15h30.

Je pense que nous verrons une légère augmentation de la vaccination après l’annonce du premier cas manitobain, explique le médecin.

Cependant, il estime que la quantité de doses disponibles dans la province est suffisante pour y faire face.

Les rendez-vous pour la vaccination peuvent être pris en utilisant le portail en ligne de la province (Nouvelle fenêtre), ou en appelant Info Santé au 204-788-8200 ou au 1-888-315-9257.

En date du 14 août, 168 doses du vaccin contre la variole simienne ont été injectées au Manitoba, selon le site de la province (Nouvelle fenêtre).

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !