•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pénurie d’analgésiques pour enfants : les pharmaciens lancent un appel au calme

« Une seule bouteille peut durer tout l’automne. N'achetez pas six ou sept bouteilles, car vous allez vider l’étagère. »

Des médicaments dans une étagère

Les fabricants de médicaments à base d’acétaminophène et d’ibuprofène doivent composer une pénurie d'ingrédients clés qui entraîne des problèmes d’approvisionnement pour les pharmaciens.

Photo : Ben Nelms/ CBC

Les pharmaciens d'un peu partout au pays demandent aux parents de ne pas accumuler des médicaments antidouleur chez eux, alors que les produits comme Advil et Tylenol pour enfants se font rares sur les étagères à travers le pays.

Des problèmes d’approvisionnement d'ingrédients clefs de ces médicaments sont à la source de cette pénurie. Elle touche particulièrement les ingrédients pour les analgésiques en format liquide, donc ceux utilisés pour les enfants et les personnes qui ont des difficultés à avaler.

La situation dure depuis des mois [et elle] est essentiellement la même à l’échelle du pays, dit Hugues Mousseau, directeur général de l’Association québécoise des distributeurs en pharmacie. Il précise que les stocks de ces médicaments ont été écoulés depuis le printemps, ce qui fait que le manque commence à être visible sur les étagères, même s’il existe depuis longtemps.

Santé Canada demande au public de ne pas faire de réserves de ces médicaments afin d’en assurer l'accès à ceux qui en ont besoin.

À la recherche d'ingrédients de base

Chris Chiew, vice-président de London Drugs, une enseigne de pharmacies dans l’ouest du Canada, précise que celle-ci peine à répondre à la demande, que ce soit pour des marques précises, des produits génériques ou encore des produits préparés par ses pharmaciens.

Ils ont des problèmes à s’approvisionner en matières premières pour faire le produit, explique-t-il. Le problème n’est pas le lien avec le fabricant. C’est vraiment le fait de trouver les matières premières ailleurs pour pouvoir produire les médicaments.

Le fabricant d'Advil, GSK Canada, affirme déployer de grands efforts pour répondre à la demande, alors que Johnson & Johnson, qui produit Tylenol, déclare prendre toutes les mesures possibles pour assurer la disponibilité du produit.

Aucune des deux entreprises ne précise quand cette pénurie en ingrédients pourrait être résolue. Chris Chiew, pour sa part, estime qu'elle pourrait durer jusqu’en automne.

La COVID-19 et la grippe contribuent à vider les étagères

Barbara Gobis, directrice de la clinique des pharmaciens de l’Université de la Colombie-Britannique, affirme qu’une augmentation de cas de rhume et de grippe ainsi que de cas de COVID-19 a probablement contribué au fait que les étagères se sont vidées de certains médicaments.

Nous avons un été un peu plus occupé en matière de rhume et de grippe, car les gens qui étaient restés chez eux sont sortis cet été et ont contribué à propager certains virus, explique-t-elle.

Année sur année, si on compare les mêmes semaines, on parle d’une augmentation de 150 à 200 %, précise Hugues Mousseau au sujet de la demande pour certains médicaments au Québec.

Barbara Gobis dit ne pas s'inquiéter pour la suite. Les pharmaciens doivent composer avec des problèmes d’approvisionnement tous les jours, dit-elle.

Des mesures pourraient être prises afin de répondre à cette pénurie, comme l'explique Hugues Mousseau. Comment hausse-t-on l’offre? On peut faire appel à des stocks qui viennent de l’étranger, par exemple du côté américain ou de l’Europe.

Une rentrée scolaire occupée pour les parents

En attendant, des pharmaciens et des membres de l’industrie conseillent aux parents de prendre leur mal en patience et de ne pas prendre de raccourcis en donnant des médicaments pour adultes aux enfants, par exemple.

Les parents sont plutôt encouragés à demander des conseils aux pharmaciens. Il y a d’autres options, explique Chris Chiew. Si nous ne pouvons pas trouver de l’acétaminophène pour enfants, il y a des options qu’un pharmacien peut aider à trouver et à doser adéquatement, selon le poids du patient.

Barbara Gobis dit aussi aux parents d'opter pour des médicaments de génériques, qui contiennent les mêmes ingrédients actifs que les marques plus connues. Il n'y a aucune différence entre l’acétaminophène d’une marque ou d’une autre, explique-t-elle.

Les parents doivent aussi adapter leurs achats aux besoins réels. Si vous avez deux enfants, une seule bouteille peut durer tout l’automne. N'en achetez pas six ou sept bouteilles, car vous allez vider l’étagère, leur suggère Chris Chiew.

Avec des informations de Michelle Ghoussoub et de l'émission Tout un matin

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !