•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Alertes de chaleur en Saskatchewan : aucun répit prévu pour le week-end

Un thermomètre indique 35 degrés à Regina. (archives)

Selon Environnement et Changement climatique Canada, les températures supérieures à la normale devraient se poursuivre jusqu’à la fin du mois d’août. (archives)

Photo : Radio-Canada / Rob Kruk

Radio-Canada

Les Saskatchewanais devront trouver un moyen de rester au frais alors que les températures doivent dépasser 30 °C dans certaines régions de la province au cours des prochains jours.

Dix alertes ont été publiées par Environnement et Changement climatique Canada (ECCC) vendredi matin.

Les températures nocturnes devraient, quant à elle, se situer entre 15 et 20 °C jusqu'à dimanche.

Une carte de la Saskatchewan où le nord de la province est en rouge.

En date du 19 août 2022, dix alertes de chaleur sont en vigueur pour le nord de la Saskatchewan.

Photo : Graceusité Environement et Changement climatique Canada

Saskatoon devrait également connaître des températures plus élevées au cours des prochains jours. La situation pourrait s'étendre dans le centre et le sud de la province, selon le météorologue d'Environnement et Changement climatique Canada Kyle Fougere.

En général, les vagues de chaleur s'installent dans les Prairies et offrent un ciel clair et des conditions chaudes pendant trois à cinq jours avant qu'un système de basse pression n'arrive, explique-t-il.

Selon les observations de Kyle. Fougere, ces chaleurs au-dessus des normales ne devraient pas quitter la province avant la fin du mois d'août.

Le météorologue ajoute que ce temps chaud est dû à une crête de haute pression qui traverse l'Ouest canadien. Celle-ci pourrait présenter un risque pour le sud-ouest de la Saskatchewan, qui connaît actuellement des conditions de sécheresse et un risque extrême d'incendie.

Difficile de se protéger de la chaleur

Ces températures peuvent également présenter des risques pour la santé des personnes en situation d'itinérance, explique le chef des opérations de la Saskatoon Community Clinic, Toby Esterby.

L'organisme distribue d'ailleurs de l'eau tout au long de l'été à ceux qui en ont besoin.

Toby Esterby affirme que, depuis le début du mois, son équipe a parfois distribué jusqu'à 25 caisses de bouteilles d'eau par jour. Elle en a même manqué à quelques reprises.

Deux personnes assises en se tenant la main.

Joss Neapetung et son conjoint, Maurice Macdonald, comptent sur la glace gratuite pour rester au frais.

Photo : CBC / Pratyush Dayal

Pour sa part, Joss Neapetung, qui est en situation d’itinérance à Saskatoon, tente de se rafraîchir en allant régulièrement chercher de la glace dans un dépanneur et en restant près de la rivière.

Je me mouille les cheveux et les vêtements pour combattre la chaleur, explique la femme de 33 ans. Il est très difficile de trouver des endroits frais au centre-ville.

Son conjoint, Maurice Macdonald, est reconnaissant envers certains commerçants qui les laissent prendre de la glace gratuitement.

Selon ECCC, les risques liés à la chaleur sont plus importants pour les jeunes enfants, les femmes enceintes, les personnes âgées, les personnes souffrant de maladies chroniques et les personnes travaillant ou faisant de l'exercice en plein air.

Avec les informations de Pratyush Dayal

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !