•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Niveau zéro et ambulanciers paramédicaux : le maire d’Ottawa demande à la province d’agir

Des ambulances à l'urgence du campus Civic de l'hôpital d'Ottawa.

Des ambulances à l'urgence du campus Civic de l'hôpital d'Ottawa (archives)

Photo : La Presse canadienne / Justin Tang

Radio-Canada

Le maire d'Ottawa, Jim Watson, demande à la province d'intervenir pour mettre fin « aux délais inacceptables » pour le déchargement des patients dans les hôpitaux de la capitale nationale. Il souhaite aussi obtenir des fonds pour embaucher 42 nouveaux ambulanciers paramédicaux.

Jim Watson a contacté le premier ministre de l'Ontario, Doug Ford, ainsi que la ministre de la Santé, Sylvia Jones, pour leur demander d'agir concernant le problème du niveau zéro qui afflige la capitale nationale depuis de nombreuses années.

Les retards de déchargement [des patients] dans les hôpitaux ont une incidence sur la capacité du Service paramédic d'Ottawa à répondre aux appels et à reprendre le service, écrit-il.

L'effet d'entraînement des municipalités environnantes, qui sont également confrontées à cette problématique, aggrave encore le niveau zéro localement et cela compromet la sécurité publique.

Jim Watson et Doug Ford tout sourire lors de l'annonce du financement provincial pour le prolongement du train léger.

Jim Watson (à gauche) a interpellé Doug Ford (archives).

Photo : Radio-Canada

M. Watson soutient que les citoyens paient des taxes et qu'une partie d'entre elles sert à offrir le service des ambulanciers paramédicaux. Ils ne paient pas et ne veulent pas payer pour que des ambulanciers paramédicaux pratiquent la médecine de couloir dans les salles d'urgence des hôpitaux, lance-t-il.

« La province doit envoyer le message aux hôpitaux que les délais sont inacceptables et doit les encourager à trouver des solutions avec tous les partis impliqués. »

— Une citation de  Jim Watson, maire d'Ottawa

Ce dernier ajoute que des cibles devraient être établies afin que les délais de déchargement ne dépassent pas les 30 minutes.

Des ambulanciers supplémentaires

Le 10 août, le Service paramédic d'Ottawa a fait parvenir une lettre au maire Jim Watson à ce sujet. Il demandait plus de ressources pour répondre à la demande.

Malgré les 28 nouveaux ambulanciers engagés en 2022, la demande surpasse l'offre, a souligné le Service. Les ambulanciers paramédicaux sont bloqués dans les urgences en raison d'un retard, ce qui fait en sorte qu'à certains moments, aucune ambulance n'est disponible.

Dans sa lettre au premier ministre, Jim Watson souligne qu'il faudra du temps pour résoudre cette crise, qui perdure depuis plusieurs années. Nous demandons donc du financement pour 42 ambulanciers paramédicaux supplémentaires afin de répondre aux besoins actuels, poursuit-il.

Nous avons convenu avec les hôpitaux locaux que ces nouveaux ambulanciers paramédicaux pourraient être stratégiquement affectés aux quatre hôpitaux de la région pour réduire le temps d'attente au service des urgences, écrit M. Watson.

En 2021, Ottawa a connu 750 niveaux zéro, soit des moments où aucune ambulance n'était disponible.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !