•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les cyclistes de Québec dominent à la 2e Coupe Canada de vélo de montagne à Dieppe

Les organisateurs de cette épreuve de la Coupe Canada élèvent leur jeu d’un cran, après le succès de l’an dernier.

Des cyclistes attendent le départ. À gauche, Ayana Gagné (numéro 124).

Les membres du club de vélo de montagne Sigma Assurance (à l'avant, en bleu) ont occupé les 3 marches du podium du sprint féminin, le 18 août 2022 à la Coupe Canada, à Dieppe au Nouveau-Brunswick. À gauche de la photo, on voit Ayana Gagné, de l'équipe Siboire, qui a terminé 6e.

Photo : Radio-Canada / Félix Arseneault

Radio-Canada

Pour la deuxième année, la Série nationale de vélo de montagne, ou Coupe Canada, s'arrêtait jeudi à Dieppe, au Nouveau-Brunswick, après une première édition réussie en 2021. Les cyclistes de la région de Québec, particulièrement les athlètes du club de vélo de montagne Sigma Assurance, sont repartis avec les grands honneurs.

L’année dernière, on avait déjà eu une bonne note d’évaluation de la part de Cycling Canada, puis cette année on s’est dit : on va remonter un peu la barre encore, mentionnait l’un des organisateurs, Luc Arseneau, moins de 48 heures avec la compétition. Dieppe possède des pistes de qualité pour une telle épreuve, disait-il mardi.

Une cycliste maculée de boue, sur son vélo de montagne, mène une course. Deux autres cyclistes sont juste derrière elle.

Eva Poidevin, de Cochrane en Alberta, a remporté la course élite féminine à la Coupe Canada de vélo de montagne, le 18 août 2019 à Dieppe, au Nouveau-Brunswick.

Photo : Radio-Canada / Félix Arseneault

Si les plus grosses pointures du vélo de montagne n'étaient pas toutes là, cela ne déprimait pas Luc Arseneau. La qualité de l'événement à Dieppe ne peut que s'améliorer d'année en année, dit-il. Comme organisateurs, ça nous permet d'avoir une année de plus pour nous adapter avant que les gros morceaux arrivent, les gros joueurs arrivent.

Deux cyclistes roulent sur des roches pendant une compétition de vélo de montagne.

Simon Ruelland (à droite), de Lac-Beauport, en action durant le sprint masculin U19/U17 à la Coupe Canada de vélo de montagne, le 18 août 2019 à Dieppe, au Nouveau-Brunswick.

Photo : Radio-Canada / Félix Arseneault

Les coureurs locaux, faut pas les oublier, parce que c'est pour eux qu'on fait ça, aussi, poursuit Luc Arseneau. Oui, on veut une Coupe Canada, mais on veut que les coureurs locaux puissent se développer à travers de tout ça.

Des cyclistes en vélo de montagne sont sur un monticule de terre pendant une course.

Rafaëlle Carrier (à gauche), de Lac-Beauport, a terminé 2e du sprint féminin U19 & U17 à la Coupe Canada de vélo de montagne, le 18 août 2019 à Dieppe, au Nouveau-Brunswick.

Photo : Radio-Canada / Félix Arseneault

Rémi Mention, membre du comité organisateur, se réjouissait jeudi d’une compétition relevée. C'est une super expérience pour les athlètes locaux. On fait venir les meilleurs du Canada dans leur jardin, et puis ils ont fiers de pouvoir montrer de quoi ils sont capables, a-t-il déclaré. Ils sont fiers de montrer ce qu’ils ont.

Les podiums

Les cyclistes de la région de Québec ont dominé jeudi sur les sentiers du parc Rotary. Maude Ruelland, Rafaëlle Carrier et Lily Rose Marois, toutes de Lac-Beauport, sont montées sur le podium du sprint féminin.

Deux cyclistes franchissent le fil d'arrivée d'une course de vélo de montagne.

Maude Ruelland, de Lac-Beauport, remporte sprint féminin U19 & U17 à la Coupe Canada de vélo de montagne, le 18 août 2019 à Dieppe, au Nouveau-Brunswick. Rafaëlle Carrier, également de Lac-Beauport, a terminé 2e.

Photo : Radio-Canada / Félix Arseneault

Chez les hommes, le sprint a été remporté par Simon Ruelland, de Lac-Beauport.

Dans la course masculine élite, Raphaël Auclair de Québec a coiffé Andrew L'Esperance, d'Halifax, au fil d'arrivée. Une cycliste albertaine, Eva Poidevin, a gagné la course féminine élite.

Un cycliste franchit la ligne d'arrivée, un autre cycliste à ses trousses.

Simon Ruelland, de Lac-Beauport (Québec), remporte le sprint masculin U19/U17 devant Marc-André Genest, de Mirabel (Québec) à la Coupe Canada de vélo de montagne, le 18 août 2019 à Dieppe, au Nouveau-Brunswick.

Photo : Radio-Canada / Félix Arseneault

Sprint féminin U19 & U17

  1. Maude Ruelland, CVM Sigma Assurance (Lac-Beauport, Québec) — 22:53.6
  2. Rafaëlle Carrier, CVM Sigma Assurance (Lac-Beauport, Québec) — 22:53.8
  3. Lily Rose Marois, CVM Sigma Assurance (Lac-Beauport, Québec) — 23:09.0

Sprint masculin U19 & U17

  1. Simon Ruelland, CVM Sigma Assurance (Lac-Beauport, Québec) — 22:56.7
  2. Marc-André Genest, Vélo Pays d’en Haut / PG Racing Team (Mirabel, Québec) — 22:57.2
  3. Jérémy Laflamme, Ponsse (Québec) — 22:59.8

Élite, femmes

  1. Eva Poidevin, Cochrane, Alberta — 22:11.7
  2. Haley Smith, Uxbridge, Ontario — 22:11.8
  3. Mackenzie Myatt, East Petpeswick, Nouvelle-Écosse — 22:12.0

Élite, hommes

  1. Raphaël Auclair, Québec — 21:49.3
  2. Andrew L'Esperance, Halifax, Nouvelle-Écosse — 21:49.4
  3. Logan Sadesky - Canmore, Alberta — 21:49.6
Des cyclistes en rang derrière un ruban.

Les cyclistes attendent le départ du sprint masculin U19 & U17 à la Coupe Canada de vélo de montagne, le 18 août 2019 à Dieppe, au Nouveau-Brunswick. Deuxième à partir de la gauche : Simon Ruelland, de Lac-Beauport, qui a remporté l'épreuve.

Photo : Radio-Canada / Félix Arseneault

Plus tôt cette semaine, des coureurs ont eu l’occasion de tester le parcours au parc Rotary. Le cycliste québécois William Côté, de l’équipe Giant Canada Off Road, avait hâte à la compétition.

Avoir zieuté le parcours, ç’a l’air d’un beau parcours. Ça va être le fun, très exigeant, prédisait-il.

Gens sur une butte de terre en forêts, avec des pelles.

Sur cette photo prise en 2020 et fournie par l'organisateur de la Coupe Canada à Dieppe, Luc Arseneau, on s'affaire à mettre en état les sentiers du parc pour accueillir l'épreuve pour la première fois en 2021.

Photo : Luc Arseneau / Directeur sportif

Les pistes ici sont belles, c’est un peu plus roulant qu’au Québec, majoritairement, mais ça reste des très belles pistes, déclarait Mikaël Côté, de l’équipe Siboire. Je suis venu l’année dernière, puis c’était un très bel événement. Je suis content d’être de retour cette année aussi.

Anthony Arseneau, un Dieppois membre de l’équipe Project Dialed In, pense qu’un rendez-vous annuel comme celui-ci ne peut être que positif pour la pratique du vélo de montagne au Nouveau-Brunswick. Je trouve que d’avoir un gros événement comme la Coupe Canada qui se passe au parc Rotary, ça emporte des gens, ça apporte de la curiosité, a-t-il dit mardi.

D’après le reportage de Félix Arseneault

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !