•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fin du port du masque dans les écoles du Yukon et certains établissements des T.N.-O.

Une enseignante parle à ses élèves dans cette photo d'archive.

La plupart des élèves des T.N.-O et du Yukon auront une rentrée sous le signe de la normalité, sans masque ni distanciation physique.

Photo : Radio-Canada / Mario De Ciccio

Radio-Canada

L’obligation de porter un masque dans les écoles à la rentrée ne sera plus en vigueur dans cinq conseils scolaires des Territoires du Nord-Ouest et dans toutes les écoles et les établissements offrant des services de garde et d’éducation de la petite enfance au Yukon.

Les T.N.-O. ont déclaré qu'il appartiendra aux conseils scolaires de déterminer quelles mesures sanitaires adopter pour l'année scolaire 2022/2023, comme le port de masques ou le système des bulles, le cas échéant.

Les conseils scolaires de division du Sahtu et du Dehcho, l'Administration scolaire de district numéro 1 de Yellowknife, le Conseil scolaire catholique de Yellowknife et la Commission scolaire francophone des Territoires du Nord-Ouest (CSFTNO) ont tous confirmé qu'ils n'exigeront pas de masques.

Je pense qu’on commence l’année pas mal normalement, mais on reste quand même vigilant et on va continuer avec les règles d’hygiène de base pour assurer une bonne santé, explique la directrice générale de la CSFTNO, Yvonne Careen.

Les élèves et le personnel qui souhaitent continuer à porter des masques non médicaux dans les établissements scolaires sont invités à le faire, a de son côté indiqué la directrice générale du Conseil scolaire de division du Sahtu, Renee Closs dans une déclaration. 

Au Yukon, le médecin hygiéniste en chef, Sudit Ranade, a déclaré qu'aucune nouvelle restriction n'est mise en place dans les écoles pour le moment, et que les masques ainsi que la distanciation physique ne seront plus nécessaires.

Gestes barrières et purificateurs d'air

Les deux territoires ont toutefois déclaré qu’ils encouragent leur population à maintenir des habitudes sanitaires, comme se laver les mains régulièrement, rester à la maison en cas de maladie, désinfecter les surfaces, éviter le partage de fournitures scolaires ou de nourriture et donner de l'espace aux gens s'ils le demandent, entre autres. 

Le ministère de l’Éducation, de la Culture et de la Formation des T.N.-O. a indiqué qu'il s'efforçait d'acheter des purificateurs d'air intérieur pour les écoles grâce à des fonds du gouvernement fédéral.

Au Yukon, la sous-ministre de l'éducation, Nicole Morgan, a affirmé mercredi que des systèmes de purification de l’air de type HEPA ont été installés dans toutes les écoles du territoire. Tous les systèmes de ventilation des écoles ont été inspectés et nettoyés, les filtres ont été remplacés, a-t-elle déclaré.

Les T.N.-O. ont rappelé que des services de conseil sont disponibles (Nouvelle fenêtre) pour tous les élèves, y compris un soutien en personne et virtuel.

Du côté du Yukon, le médecin hygiéniste en chef invite les gens à aller visiter le site web du gouvernement du Yukon (Nouvelle fenêtre) où l'on peut trouver toutes les informations concernant la COVID-19 et les protocoles de retour en classe.

Bannière promotionnelle avec le texte : Explorez les histoires du Grand Nord, ICI Grand Nord

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !