•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le PQ mise sur Marilou Vanier dans Duplessis

Marilou Vanier sourit à la caméra.

Marilou Vanier est la candidate pour le Parti québécois dans la circonscription de Duplessis.

Photo : Radio-Canada / Charles-Étienne Drouin

Radio-Canada

Marilou Vanier, directrice pour la Côte-Nord du Créneau d'excellence Ressources, Sciences et Technologies marines (RSTM), est la candidate du Parti québécois pour la circonscription de Duplessis aux élections provinciales du 3 octobre.

Marilou Vanier demeure dans la région depuis sept ans. Elle dit vouloir se lancer en politique afin d’obtenir la juste part de l’investissement économique pour la région.

Elle ajoute que si elle est élue, elle veut travailler à l'amélioration du transport interrégional.

Avant de travailler au RSTM, Marilou Vanier a travaillé pour la députée fédérale Marilène Gill, au Bloc québécois, en 2019 et 2020.

Avant de choisir le PQ, Mme Vanier admet avoir eu des discussions exploratoires.

La candidate explique avoir été approchée par des militants locaux de la Coalition avenir Québec (CAQ) l’hiver dernier.

Plus tôt cette année, elle indique aussi avoir été approchée par le PQ. La candidate explique qu’à l’époque la politique ne l’intéressait pas.

Quelques mois plus tard, Mme Vanier raconte avoir contacté les deux partis politiques pour discuter et comprendre leur vision.

Elle indique que des instances supérieures de la CAQ ont alors décliné une possible candidature.

Mme Vanier dit accueillir positivement ce refus, puisqu’elle croit que les valeurs du PQ sont bien plus proches des siennes et que ce parti lui permettra de s’exprimer plus librement que si elle représentait la CAQ.

De son côté, une représentante de la CAQ affirme par courriel que Mme Vanier est celle qui a approché la CAQ le 13 juin dernier pour se porter candidate et la CAQ a respectueusement décliné sa proposition sans délai. Le parti insiste sur le fait que les hautes instances ne l'ont pas contactée pour solliciter sa candidature.

Jeff Dufour-Tremblay, Marilou Vanier, Pascal Bérubé et Marilène Gill sourient à la caméra.

Le candidat péquiste dans René-Lévesque Jeff Dufour-Tremblay, la candidate Marilou Vanier, le député péquiste Pascal Bérubé et la députée bloquiste Marilène Gill étaient présents à l'événement.

Photo : Radio-Canada / Charles-Étienne Drouin

Marilou Vanier indique aujourd'hui que si elle a pris beaucoup de temps à prendre sa décision, ce n'est pas en raison du parti, mais des enjeux liés à la vie politique.

Le Parti québécois a toujours été dans mes valeurs. Ce qui était difficile, c’était de se lancer en politique, avec les enjeux avec la conciliation travail-famille. On n’est pas collés sur l’Assemblée nationale, il y a des enjeux de transport et d’éloignement, reconnaît la candidate.

Bannière promotionnelle de notre dossier sur les élections provinciales au Québec.

Un autre candidat se désiste

Tristan Brunet-Dupont, humoriste et ex-animateur de radio à Sept-Îles, était candidat à l’investiture pour le Parti québécois dans la même circonscription. Il en avait fait l’annonce il y a deux semaines.

Tristan Brunet-Dupont au micro.

Tristan Brunet-Dupont a retiré sa candidature à l'investiture du Parti québécois dans Duplessis.

Photo : Tristan Brunet-Dupont

Il s’est toutefois retiré de la course avant l’annonce de la candidature de Marilou Vanier. La candidature de Tristan Brunet-Dupont n’était pas officielle, rappelle le député de Matane-Matapédia, Pascal Bérubé.

Et puis est arrivée la candidature de Marilou, avec qui on est en échange depuis longtemps. Puisqu’on se rapprochait de l’élection, le Parti a choisi la candidature de Marilou Vanier et Tristan nous a assuré son ralliement, explique le député de Matane-Matapédia.

Marilou Vanier affirme qu’elle aurait été prête à défendre ses idées et sa candidature auprès des militants si une course avait eu lieu.

La période d’investiture du Parti québécois se terminait le 18 août.

Jeff Dufour-Tremblay, qui était présent lors de l’événement, portera les couleurs du Parti québécois dans René-Lévesque.

Dans Duplessis, les autres candidats aux élections sont Kateri Champagne Jourdain pour la Coalition avenir Québec, Uapukun Mestokosho pour Québec Solidaire et Roberto Stéa pour le Parti conservateur du Québec­.

Avec les informations de Charles-Étienne Drouin

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !