•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les faillites d’entreprises ne sont que la « pointe de l’iceberg », selon la FCEI

Une pancarte sur laquelle il est écrit : fermé.

Les données du Bureau du surintendant des faillites montrent que les insolvabilités des petites entreprises sont à la hausse depuis mai 2021.

Photo : Radio-Canada/Simon-Marc Charron

La Presse canadienne

Les faillites commerciales augmentent au Canada et de plus en plus de petites entreprises risquent de fermer, selon un regroupement de petites ou moyennes entreprises (PME).

Les données du Bureau du surintendant des faillites montrent que les insolvabilités des petites entreprises sont à la hausse depuis mai 2021.

Dans un rapport publié jeudi, les données d'enquête de la Fédération canadienne de l'entreprise indépendante (FCEI) indiquent que seulement 10 % des propriétaires de petites entreprises du Canada feraient faillite si leur entreprise n'était plus solvable.

En fait, 46 % des propriétaires d'entreprises précisent qu'ils cesseraient simplement leurs activités plutôt que de passer par le processus de faillite.

« Les données officielles sur les faillites des PME au pays ne tiennent pas compte des entreprises zombies ni de celles qui fermeraient tout simplement leurs portes au lieu de déclarer faillite. »

— Une citation de  Simon Gaudreault, vice-président de la recherche et économiste en chef à la FCEI

Notre rapport vise à élargir les perspectives relatives à l'insolvabilité des entreprises au pays et montre clairement que l'augmentation des faillites de PME n'est que la pointe de l'iceberg, ajoute le vice-président de la recherche et économiste en chef à la FCEI, Simon Gaudreault.

La FCEI souligne que ses données montrent que 54 % des propriétaires d'entreprise n'ont pas retrouvé leurs niveaux de vente prépandémie et 62 % ont toujours des dettes en lien avec la pandémie.

Plus d'un propriétaire de petite entreprise canadienne sur six indique qu'il envisage actuellement de mettre la clé sous la porte, selon la FCEI.

Le regroupement de PME souhaite le soutien du gouvernement pour aider le secteur des petites entreprises du Canada à traverser les prochains mois et à faire face à des défis tels que la dette liée à la pandémie et les problèmes de chaîne d'approvisionnement.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !