•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Inculpé pour une fusillade, le rappeur A$AP Rocky plaide non coupable

Le jeune homme vêtu d'un complet se tient derrière un pupitre dans une salle de cour.

Le rappeur A$AP Rocky au tribunal à Los Angeles, en Californie, le 17 août 2022

Photo : Getty Images

Agence France-Presse

Le rappeur américain A$AP Rocky, inculpé pour son rôle dans une fusillade en novembre dernier, a plaidé non coupable mercredi devant un tribunal de Los Angeles, en Californie.

Le musicien de 33 ans, qui fait face à deux chefs d'accusation pour agression avec une arme semi-automatique, a été laissé en liberté moyennant une caution de 550 000 dollars américains (plus de 710 000 dollars canadiens) et doit comparaître à nouveau devant un tribunal le 2 novembre.

Rakim Mayers, de son vrai nom, est soupçonné d'avoir pointé son arme vers un ancien ami lors d'une dispute en novembre dernier et, plus tard, d'avoir tiré sur lui à deux reprises, lui infligeant une blessure légère selon la police. Le rappeur réfute ces accusations.

L'artiste avait été arrêté en avril à l'aéroport de Los Angeles, à sa descente d'un jet privé en provenance de la Barbade, d'où est originaire sa compagne, la vedette pop Rihanna, avec qui il a eu un enfant en mai.

A$AP Rocky avait été condamné en août 2019 à une peine de prison avec sursis pour violences après une bagarre à Stockholm.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !